Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
04.06.2014

Rétrospective 2013-2014 – Jonathan Mercier

La saison européenne a touché à sa fin et il est temps pour gshc.ch de se replonger une dernière fois dans l’exercice écoulé. Au cours de cette rétrospective 2013-2014, nous allons revenir sur le parcours de chaque joueur ayant porté le maillot grenat au cours de l’exercice, soit un total de 33 athlètes. Nous n’écrirons toutefois pas autant de rétrospectives, mais regrouperont, parfois, certains joueurs qui partagent un point commun. Aujourd’hui, intéressons-nous à Jonathan Mercier.

Saison régulière

(40 matchs, 10 points, 26 minutes de pénalité, +1, 66 tirs)

Après d’excellents Playoffs 2013, beaucoup d’attentes ont été placées en Jonathan. Véritable leader en l’absence de Goran Bezina, il doit dès lors atteindre le même niveau, mais avec le numéro 57 également dans l’alignement. Cela est d’autant plus important qu’il est le deuxième plus âgé chez les défenseurs genevois.

S’il connaît sa moins bonne saison comptable depuis 2004-2005, Jonathan n’a pas moins eu un impact sur le jeu grenat. Comme à son habitude, il a présenté un jeu sans fioriture, très appliqué au moment de faire la première passe et dans sa zone de défense.

Mais Jonathan n’a pas oublié non plus qu’il posséde un excellent tir. S’il a inscrit moins de points, il a battu son record personnel avec huit buts. Ce total a fait de lui le meilleur buteur chez les défenseurs de NLA, à égalité avec Goran Bezina, Maxim Noreau, Derrick Walser et Ville Koisitinen. Une superbe performance qui ne demande qu’à être rééditée en 2014-2015 où il aura encore plus de responsabilités.

Au final, il a été le 36e compteur chez les défenseurs de NLA et le quatrième au sein du GSHC. Mercier a connu un match à deux points (un but et une assist) le 3 décembre contre Zurich.

Playoffs

(12 matchs, 3 points, 2 minutes de pénalité, +9, 24 tirs)

La pression est encore plus grande pour Jonathan au moment de débuter les Playoffs. Il sait à ce moment que tous les regards vont se tourner vers lui. Il applique avec encore plus de rigueur les consignes défensives, devenant un joueur très difficile à contourner. Et c’est bien cette performance qui va plaire aux entraîneurs durant les séries.

En contrepartie, sa production offensive se limite à trois assists. Toutefois, son excellente performance défensive se reflète sur son bilan, qui s’établit à +9, soit le plus élevé chez les défenseurs engagés en Playoffs, et le deuxième tous postes confondus.

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-