Ensemble, toujours !

FR | EN

11 juin 2014

Rétrospective 2013-2014 – Federico Tamò

La saison européenne a touché à sa fin et il est temps pour gshc.ch de se replonger une dernière fois dans l’exercice écoulé. Au cours de cette rétrospective 2013-2014, nous allons revenir sur le parcours de chaque joueur ayant porté le maillot grenat au cours de l’exercice, soit un total de 33 athlètes. Nous n’écrirons toutefois pas autant de rétrospectives, mais regrouperont, parfois, certains joueurs qui partagent un point commun. Petit hommage aujourd’hui.

Le gardien à tout faire

(3 matchs, 63 minutes, 4 buts encaissés, 88,57%)

Sa retraite au soir du 10 avril met fin à une histoire d’amour discrète mais sincère qui a duré sept ans. Sept ans dans l’ombre des grands, en acceptant un rôle bien défini pour lui : celui d’éternel remplaçant. Sept ans et neuf apparitions seulement, mais à chaque fois pleinement appréciée. L’année prochaine, Federico Tamò ne sera plus grenat et sa bonne humeur manquera…

Cette saison, Federico est apparu à trois reprises. En début de saison, il prend la place de Tobias Stephan à la fin du match contre Kloten. En effet, Tobias s’est vu renvoyé aux vestiaires suite à la bagarre générale. Comme il en a souvent habitué les spectateurs, Federico n’encaisse pas de but.

Quelques jours plus tard, Stephan est à nouveau pénalisé lourdement et est suspendu pour trois parties. Après une semaine de polémiques inutiles dans une certaine presse, Federico débute pour la première fois de sa carrière une rencontre de NLA. Contre Rapperswil, aux Vernets, le 3 octobre, c’est sous les vivats de la foule qu’il entre dans l’arène. Soixante minutes plus tard, le visage est radieux, mais les traits tirés par l’effort.

Il vient de vivre un rêve de gosse, même si, de son propre aveu, il aurait préféré ne pas encaisser quatre buts. Mais, qu’importe, il a aidé son équipe à gagner ; les supporters lui ont fait la fête. Il peut donc réfléchir sereinement à son avenir.

En effet, l’envie de commencer à exercer son métier de pharmacien à la suite de ses parents et le départ annoncé de Tobias Stephan font que l’avenir sportif de Federico se dessine de moins en moins en NLA.

L’annonce de sa retraite lui offrira une dernière apparition aux Vernets. Lors du dernier match de la saison régulière à Genève, il entre une dernière fois à la place de Tobias Stephan lors des deux dernières minutes. Une patinoire émue lui réserve un accueil à la hauteur de sa popularité : grandiose pour un homme de l’ombre.

Mais Federico, ce ne sont pas que des moments sur la glace. En coulisse, le deuxième gardien du GSHC s’est occupé de la cohésion d’équipe. Pendant deux saisons, il a filmé ses coéquipiers dans toutes les situations pour leur offrir des petits montages, soit pour les motiver, soit pour les détendre. Cette activité lui a offert des opportunités plus visibles puisque trois clips de son cru ont été projetés tout au long de la saison : clip d’entrée des joueurs, bande annonce du MSC Winter Classic et clip d’entrée pour les Playoffs. Durant la Coupe Spengler, il réalisait des capsules pour SRF qui étaient diffusées aussi bien à l’antenne que sur les écrans de la Vaillant Arena.