Ensemble, toujours !

FR | EN

10 février 2009

John Gobbi – « J’aime ce public »

La semaine passée, John Gobbi était avec l’équipe nationale. A cette occasion, le défenseur léventin du Genève-Servette s’est illustré en inscrivant le but de la victoire vendredi soir à Sierre, face à la Slovaquie. L’équipe du gshc.ch a fait le bilan de ces quelques jours sous le maillot suisse avec le Tessinois avant d’évoquer le futur proche.

gshc.ch : « Salut John. Pour commencer, quel bilan tires-tu de ta semaine avec l’équipe nationale ? »
John Gobbi : « Ça me fait toujours plaisir de jouer avec l’équipe nationale et de revoir ainsi les internationaux. On a connu une semaine géniale, notamment avec les matchs puisqu’on a gagné mais aussi au niveau du public. Et, plus particulièrement, c’était incroyable le monde qu’il y avait à Genève. »

gshc.ch : « Justement, ce match à Genève. Comment l’as-tu vécu ? »
John Gobbi : « C’était bizarre au début, car je jouais avec la Suisse chez moi à Genève. Au début, j’étais nerveux et ému par la situation. Il faut dire que c’était mon premier match international depuis plus d’un an ! Tout s’est bien passé et j’ai connu un bon match. Le public me l’a bien rendu en fin de partie et, je dois le dire, j’aime ce public. »

gshc.ch : « Et les deux autres rencontres, avec notamment ton superbe but, celui de la victoire à Sierre ?  »
John Gobbi : « Merci pour le compliment. Je trouve qu’on a moins bien joué ces deux matchs contre la Slovaquie que contre le Bélarus. J’ai marqué le « winning goal », celui qui pèse sur le résultat. Ça m’a procuré de nouvelles émotions, différentes de celles vécues à Genève. Quant au match de Gstaad, c’était plus difficile en raison des conditions de jeu avec la neige. Mais c’était sympa de participer à une rencontre plus « folklorique » devant un public enthousiaste. »

gshc.ch : « Une question plus d’actualité pour finir : Genève-Servette se prépare à une semaine difficile qui commencera samedi à Davos et se terminera dans huit jours à Ambrì. Comment vois-tu cette dernière ligne droite ? »
John Gobbi : « Ce seront des matchs très durs à jouer, surtout qu’on vise la quatrième place en vue des Playoffs. On n’est pas aidé pour commencer avec les rencontres du week-end en enchaînant un déplacement à Davos et la venue de Berne le lendemain, un dimanche donc l’après-midi. Mais l’avantage est que ça nous mettra tout de suite dans le rythme des Playoffs. Maintenant, toutes les parties sont à la vie, à la mort, car toutes les équipes poursuivent des objectifs de classement en essayant d’obtenir la meilleure place possible. »