Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
26.12.2010

L’Avant-match – Saint-Péterbourg

Ça y est. Le Genève-Servette a reçu l’honneur d’ouvrir les feux de la grand-messe hivernale du hockey sur glace: la Coupe Spengler. Les Grenat sont à Davos pour faire bonne figure et espère commencer dès les premiers coups de patin. A 15h00, ils se mesureront au SKA Saint-Pétersbourg, 3e de la conférence Ouest de la Kontinental Hockey League (KHL). 

Enjeu du match L’enjeu est simple: l’équipe qui remportera ce match d’ouverture aura le droit de se reposer demain. En effet, le calendrier du tournoi prévoit que, demain, le Sparta Prague affronte l’équipe qui perdra la rencontre d’ouverture. Cela est prévu pour permettre à une des trois équipes de se reposer avant les « quarts de finale ».   SKA Saint-Pétersbourg – Sportivnyj Klub Armii Sankt-Peterburg   Apparu en 1946, soit la même année que le CSKA Moscou, le SKA de Leningrad partage avec son « frère » moscovite une destinée commune : être un club sportif dépendant de l’Armée rouge soviétique. Comme à Moscou, les joueurs sont donc payés, nourris, logés et blanchis par l’armée dont ils dépendent totalement ; ce sont d’ailleurs des soldats.   Mais la destinée commune s’arrête à ce point. Le SKA ne connaît pas le même succès que Moscou et le palmarès national du club de l’ancienne capitale des Tsars est désespérément vide : aucun titre national et aucune finale au plus haut niveau. Le meilleur classement final (saison + Playoffs quand il y en a) a été la troisième place en 1971, 1983 et 1987. Son palmarès compte toutefois trois Coupes Spengler (1970, 1971 et 1977) et la première édition du Basel Summer Ice Hockey.   Le club prend son nom actuel en 1991 lors de la chute de l’Union des Républiques Socialistes Soviétique (URSS) puisque la population locale avait choisi de reprendre le nom d’origine de la ville plutôt que de conserver Leningrad.   En 2008, comme la majorité des clubs russes, le SKA intègre la Kontinental Hockey League. Il évolue dans la division Bobrov (conférence Ouest).   A Bâle cet été, le SKA avait été battu par le GSHC sur le score de 5-1.   Renfort du match Débarqué hier pour l’entraînement de l’après-midi, l’Américain de Lugano Josh Hennessy a surpris ses nouveaux coéquipiers. En effet, le Bostonnais est parfaitement bilingue et s’exprime dans un français du Québec à faire rougir certains membres du Canada. La raison en est simple : en 2000, il a choisi de poursuivre sa progression en Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec (LHJMQ).   Il était repêché par les Remparts de Québec. Lors de sa première saison, il se faisait l’auteur de 40 points (20 buts). Lors des trois saisons suivantes, il se montrait régulier avec un total de points oscillant entre 82 et 85. Par la suite, il était repêché par les San José Sharks, mais n’obtenait pas sa chance. Durant l’été 2006, il faisait deux fois ses bagages en une journée, étant échangé aux Chicago Blackhawks avant que ceux-ci ne l’échange aux Ottawa Senators. Il a joué entre 2006 et 2010 dans l’organisation d’Ottawa, jouant 20 matchs dans la grande ligue (1 but). Cette saison, il tente sa première expérience en Europe.   L’adversaire à surveiller Il nous a fallu faire un choix dans l’armada russe. Nous nous sommes arrêtés sur le joueur repêché au deuxième rang de la draft 1992 : Alexei Yashin. Champion du Monde junior (1992) et adulte (1993), il marque les esprits lors de sa première saison avec Ottawa en étant choisi pour apparaître lors de l’All-Star Game.   Nommé capitaine de la franchise de la capitale canadienne en 1998, il va se faire remarquer en commençant une grève salariale la saison suivante. Il trouve finalement un accord avec son équipe pour la saison suivante. En 2001, il rejoint les New York Islanders qu’il ne quittera qu’en 2007 à la fin de son contrat (exception faite de la saison du lock-out). Il rejoint le Lokomotiv Jaroslavl puis, en 2009, le SKA Saint-Pétersbourg.   Présence du GSHC sur place Le comité d’organisation a demandé à plusieurs éléments du GSHC de faire le déplacement de Davos alors qu’ils ne sont pas membres de l’équipe. Ainsi, comme vous avez pu le découvrir sur les photos d’hier, Sherkan est présent à Davos en compagnie d’un jeune aigle nommé Khéops que Jacques-Olivier Travers commence à former pour ce genre de prestation. Sherkan ouvrira de son vol majestueux le match de cet après-midi.

Entraînement en famille

Hier après-midi, après l’entraînement sportif, les familles se sont retrouvés sur la grande glace extérieure de Davos. Ils ont patiné un long moment avec femmes et enfants.   L’autre match Ce soir, à 20h15, le HC Davos participera à son premier match de sa Coupe Spengler. Il s’agira du second affrontement helvético-russe de la journée puisque les Grisons se mesureront au Spartak Moscou.   Suivre les matchs Les chaînes de SSR SRG Idée Suisse (TSR, SF et RSI) diffusent l’intégralité des matchs. D’autres télévisions à travers le monde sont également diffuseurs du tournoi.  

 

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-