Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
GSHC

Résumé

6:5
(Temps réglementaire)
Team Canada
31.12.2013

Direction la finale

L’air de Davos fait du bien aux Grenat. En effet, après le difficile duel face au CSKA Moscou, ils ont souffert mille maux, mais ont tenu la baraque de fort jolie manière face à un Canada qui ne voulait rien lâcher (6-5). Grâce à leur esprit d’équipe, les Aigles accèdent à la finale de la Coupe Spengler. Ce sera une revanche face aux Moscovites.

 Photo: swiss-image.ch Photo: swiss-image.ch

Mais avant de souffrir, les Genevois ont dominé les débats. Dès l’entame du match, leur fraîcheur faisait la différence. Et c’était en infériorité numérique (la deuxième fois du tournoi) que Matthew Lombardi ouvrait le score. L’horloge n’affichait pas encore trois minutes. Puis en deuxième moitié de tiers initial, Denis Hollenstein reprenait victorieusement un rebond de Lombardi pour doubler la mise, en supériorité numérique cette fois-ci.

Mais les Aigles ne s’arrêtaient pas en si bon chemin. C’était ensuite au tour d’Inti Pestoni de battre Allen York. C’en était trop pour Doug Shedden qui faisait appel à Matthew Hackett, le gardien canadien des Rochester Americans venu remplacé Chris Mason blessé. Ce changement faisait effet d’électrochoc pour les joueurs à la feuille d’érable.

Dès lors, ils se montraient plus entreprenant vis-à-vis de Tobias Stephan. Le gardien des Vernets se démultipliait pour éviter un retour canadien. Heureusement, après la réduction du score par Alexandre Giroux, Goran Bezina lançait idéalement Arnaud Jacquemet pour le 4-1.

Mais la course-poursuite se prolongeait au troisième tiers. Toujours en tête grâce à Matthew Lombardi et Daniel Vukovic, les Grenat souffraient dans les dernières minutes. Sans une grande présence défensive de chaque joueur et un Stephan à nouveau au meilleur de ses performances, le Canada aurait pu égaliser, voire passer l’épaule.

Le début de match, la discipline des Aigles et leur application au système ont permis de décrocher une place en finale. Celle-ci aura lieu comme d’habitude à 12h.

Genève-Servette HC – Canada 6-5 (2-0 ; 2-2 ; 2-3)

Buts

02’46 Matthew Lombardi (à 4 contre 5) 1-0
15’22 Denis Hollenstein (Matthew Lombardi, Kevin Romy; à 5 contre 4) 2-0
23’07 Inti Pestoni (Matthew Lombardi, Kaspars Daugaviņš) 3-0
24’29 Alexandre Giroux (Geoff Kinrade) 3-1
28’13 Arnaud Jacquemet (Goran Bezina) 4-1
37’15 Travis Roche (Byron Ritchie ; à 5 contre 4) 4-2
43’05 Matthew Lombardi (Arnaud Jacquemet ; à 6 contre 5, pénalité différée) 5-2
49’22 Jakob Micflikier (Brett McLean, Colby Genoway) 5-3
50’07 Daniel Vukovic (Roland Gerber, Chris Rivera) 6-3
56’40 Darren Haydar (Jason Williams, Byron Ritchie ; à 5 contre 4) 6-4
58’18 Jason Williams (Glen Metropolit, Darren Haydar ; à 6 contre 4) 6-5

Arbitres : Danny Kurmann, Steve Patafie ; Nicolas Fluri, Roman Kaderli.

Vaillant Arena, Davos : 6303 spectateurs.

Pénalités : 6x2’ contre Genève-Servette. 3x2’ contre le Canada.

Notes : Genève-Servette sans Tamò, Antonietti, Savary, Fritsche, Berthon et Rod (surnuméraires). Matthew Hackett remplace Allen York à 23’07. Temps-morts : Genève-Servette à 34’38 ; Canada à 56’40. Le Canada sans gardien de 57’30 à 58’18 et de 58’28 à 60’00.

Meilleurs joueurs
GSHC : Matthew Lombardi
Canada : Travis Roche

3 étoiles du GSHC sur l’ensemble du tournoi
Matthew Lombardi, Kaspars Daugaviņš et Denis Hollenstein

GSHC vs Team Canada

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-