Ensemble, toujours !
FR | EN

Match linked
GSHC

Résumé

4:2
(Temps réglementaire)
Lausanne HC
18.12.2018

Le derby du lac de Genève pour les Aigles

Pour ce premier match de la dernière semaine avant Noël, les Aigles affrontaient le Lausanne HC. Avec une envie de revanche après la lourde défaite il y a dix jours.

La soirée de mardi commence par un hommage rendu à Aurélien « Jimmy » Omer. Le célèbre chef matériel des Aigles a en effet participé à son 1000e match en carrière le 7 décembre dernier à Lausanne. L’occasion ce soir de le remercier pour son engagement de tous les instants pour le GSHC.

Du côté de l’effectif, on se réjouira du retour au jeu d’Henrik Tömmernes et de Jack Skille. Ces deux retours permettent aux Grenat de jouer avec quatre étrangers sur la glace pour la première fois depuis cinq matchs.

Sur la glace, ce sont les Lausannois qui se montrent dangereux dès les premières secondes de ce match. A l’image de Jeffrey, laissé seul devant Gauthier Descloux. On joue depuis à peine plus d’une minute qu’il faut déjà un exploit du gardien genevois pour éviter l’ouverture du score. C’est quand on se dit qu’il y a beaucoup trop de maladresse et de mauvais rebond côté Servettien en ce début de match qu’Arnaud Jacquemet peut armer un tir depuis la ligne bleue. Un tir que Daniel Rubin peut dévier pour l’ouverture du score aux Vernets ! En confiance, Arnaud Jacquemet retentera le même tir quelques secondes plus tard, un tir cette fois bloqué par Zurkirchen.

Ce but aura réveillé les Aigles qui vont désormais se montrer beaucoup plus entreprenants. Kevin Romy, Timothy Kast puis Daniel Vukovic ne seront pas loin de doubler la mise mais cette fois le gardien lausannois ne se laisse pas avoir. Une pression intenable autour de la cage vaudoise qui va obliger les visiteurs à commettre des erreurs. Borlat est envoyé sur le banc des pénalités pour 2’ et offrir aux Grenat leur premier powerplay de la soirée. Un jeu de puissance durant lequel Guillaume Maillard va s’illustrer avec deux bons tirs, malheureusement bloqués par Zurkirchen. Mais alors qu’ils se réinstallaient en zone offensive, les Aigles perdent le puck à la ligne bleue. Kenins peut partir en contre et tromper Gauthier Descloux pour l’égalisation à 5 secondes du terme de la pénalité. En fin de tiers, ce sont les Lausannois qui évolueront avec un homme de plus sur la glace, sans toutefois parvenir à s’installer autour des buts genevois. C’est donc sur un score de parité que les deux équipes se séparent après 20 minutes.

La fin de la pénalité au début du deuxième tiers sera plutôt bien gérée par les Grenat. Tellement bien que c’est Junland qui commet une faute en zone offensive qui permet aux Aigles de jouer 1’47’’ à 5 contre 4. Et cette supériorité sera bien mieux disputée que la première même si les Genevois ne parviendront pas à prendre l’avantage. On notera toutefois que Daniel Winnik fut à un cheveu de scorer mais le puck passe juste au-dessus du but lausannois…   

Gauthier Descloux n’est pas en reste. Le gardien des Aigles nous servira l’arrêt du match à la 28e suite à un effort personnel de Genazzi. Un arrêt réflexe de grande classe. Mais ce ne sera pas suffisant quand quelques instants plus tard Moy est parfaitement servi par Trutmann. Les Lausannois prennent l’avantage pour la première fois dans ce match.

On joue la 34e quand… OOOOOH ! Combinaison absolument parfaite de Tömmernes-Richard-Douay pour une finition sous la latte du numéro 72. Quel goal ! Sûrement pour cette raison que les arbitres ont demandé à revisionner l’action… C’est absolument splendide et le public des Vernets ne s’y trompe pas.

Et c’est sur un nouveau score de parité que les combattants du soir rentrent au vestiaire.

Le troisième tiers débutera de manière plutôt équilibrée, avec des Grenat qui restent toutefois résolument tournés vers l’offensive. 48e minute, Tanner Richard rentre en zone offensive, se joue de la défense lausannoise et inscrit le 3-2 alors qu’il chute. On reste le souffle coupé face à la démonstration du TopScorer Grenat ! Quel but, mais quel but !

Les Aigles maîtriseront leur sujet jusqu’au terme de la rencontre, Noah Rod, en bon capitaine, inscrira le quatrième dans la cage vide.

Belle revanche des Grenat dans ce derby du lac de Genève, revenant par la même occasion à 2 points de leur adversaire du soir.

Prochain rendez-vous pour les Genevois vendredi soir déjà pour le dernier match de l’année aux Vernets. Un match spécial puisqu’il s’agira du match de Noël, face à Zoug. Billets disponibles ICI.

Genève-Servette - Lausanne HC 4-2 (1-1; 1-1; 2-0)

Les Vernets: 6428 spectateurs

Arbitres: Mark Lemelin, Micha Hebeisen, Roman Kaderli, Simon Wüst

Buts: 5e Rubin (Jacquemet) 1-0, 12e Kenins (à 4vs5) 1-1, 29e Moy (Trutmann) 1-2, 34e Douay (Richard, Tömmernes) 2-2, 48e Richard (Mercier) 3-2, 60e Rod (dans la cage vide) 4-2

Pénalités: 2x2' contre Genève-Servette et 3x2' contre Lausanne

Genève-Servette: Descloux, Tömmernes, Maillard, Skille, Jacquemet, Wick, Kast, Mercier, Winnik, Riat, Rubin, Vukovic, Bezina, Martinsson, Richard, Douay, Romy, Almond, Fritsche, Berthon, Rod

Lausanne HC: Zurkirchen, Lindbohm, Borlat, Traber, Jeffrey, In-Albon, Bertschy, Emmerton, Frick, Froidevaux, Junland, Antonietti, Schelling, Genazzi, Leone, Kenins, Trutmann, Nodari, Vermin, Zangger, Moy

GSHC vs Lausanne HC

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.