Ensemble, toujours !

FR | EN

26 mai 2011

Une première expérience hors des murs

Dans la continuité de ce qui avait été proposé la semaine passée avec une présentation de Gian-Andrea Randegger, l’équipe du gshc.ch s’est penchée sur le cas de Samuel Friedli. Comme Stefan Hürlimann lors de sa venue aux Vernets il y a deux saisons, le Saint-Gallois vivra sa première expérience hors des murs de la Diners Club Arena. 

Né il y a 24 ans à Rapperswil, cet ailier de 178 centimètres a effectué toutes ses classes dans le club de sa ville. C’est donc tout naturellement qu’il a sauté le pas des juniors élites à l’équipe professionnelle sur les bords du lac de Zurich lors de la saison 2006-2007, ponctuée par une participation aux Championnats du Monde des moins de 20 ans.   Lors de cette première saison, Samuel s’est fait l’auteur de trois buts en 14 matchs ; des débuts prometteurs pour un joueur qui est alors cantonné dans un rôle sur la quatrième ligne. Cet aspect défensif résulte d’une certaine logique puisque Friedli n’a jamais dominé le classement des compteurs lors de ses classes juniors.   L’attaquant a toutefois vu ses responsabilités augmentées au fil des saisons et, plus particulièrement, sous les ordres d’Igor Pavlov, son dernier entraîneur aux Lakers, lors de la fin de la dernière saison régulière. Cela a permis à Samuel d’avoir un total de neuf buts (record personnel) pour treize points (également un record personnel) en saison régulière, dont la plupart ont été inscrits en février, lorsqu’il évoluait sur un des deux premiers trios offensifs.   Pour Friedli, la carrière prend un nouveau virage en choisissant de quitter le canton de Saint-Gall. Contrairement aux autres arrivants (Schneeberger, Gautschi, G.-A. Randegger et Brunner), il va non seulement découvrir le besoin de s’adapter à un nouveau club, mais également à une nouvelle mentalité puisqu’il n’a pas changé de région linguistique au cours de sa carrière. Les quatre autres se sont confrontés soit au français (Schneeberger à Bienne) ou à l’italien (les trois autres à Ambrì).  

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.