Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
02.06.2014

Rétrospective 2013-2014 – Les jeunes

La saison européenne a touché à sa fin et il est temps pour gshc.ch de se replonger une dernière fois dans l’exercice écoulé. Au cours de cette rétrospective 2013-2014, nous allons revenir sur le parcours de chaque joueur ayant porté le maillot grenat au cours de l’exercice, soit un total de 33 athlètes. Nous n’écrirons toutefois pas autant de rétrospectives, mais regrouperont, parfois, certains joueurs qui partagent un point commun. Aujourd’hui, ce sont les jeunes qui nous intéressent.

Jean Savary

(attaquant, 34 matchs, 0 point, 6 minute de pénalité, -5, 4 tirs)

Jean aura été le 13e attaquant le plus « actif ». Jean a été présent lors de 34 matchs de la saison régulière. Mais, utilisé de manière parcimonieuse, il n’a pu décocher que quatre tirs. Au début de la saison, il était en concurrence avec Nicolas Leonelli, puis avec Eliot Berthon pour ce rôle ingrat.

Mais Jean n’a jamais baissé les bras. Lorsqu’il est surnuméraire (à 16 reprises), il travaille contentieusement en salle de force, prenant exemple sur les joueurs étrangers dans le même cas que lui. Lors des Playoffs, Jean effectue son service militaire. Mais il rejoint l’équipe dès qu’il a une permission.

Nicolas Leonelli

(attaquant, 20 matchs, 1 point, 0 minute de pénalité, +/-0, 0 tir)

Une vingtaine de match, surtout comme 13e attaquant en concurrence avec Jean Savary principalement, Nicolas Leonelli a vécu une première année « senior » traditionnelle pour un joueur dans son cas. Quelques présences lors des premiers matchs, puis une relégation en NLB pour prendre de l’expérience et du temps de jeu. Avant de partir à Viège mi-décembre, Nicolas a quand même inscrit son premier point, une assist, le 26 novembre contre Fribourg.

Floran Douay

(attaquant, 2 matchs, 0 point, 0 minute de pénalité, +/-0, 0 tir)

Le Français à licence suisse a été appelé à deux reprises par Chris McSorley pour endosser le rôle de 13e attaquant lorsque Nicolas Leonelli et Jean Savary ont bénéficié de plus de responsabilités. Il a disputé ses deux rencontres le 26 octobre et le 26 novembre, profitant à chaque fois de quelques minutes de glace. Une expérience utile pour celui qui s’est entraîné toute la saison avec les pros et qu’il a ainsi pu reporter en Juniors élite A.

Joey Dupertuis

(défenseur, 8 matchs, 0 point, 0 minute de pénalité, -1, 0 tir)

Comme Floran Douay, le capitaine des Juniors élite A a participé à de nombreux entraînements avec les professionnels. Il a été présent à huit reprises sur une feuille de match comme septième défenseur pour pallier aux absences au sein de l’arrière-garde servettienne, Le 3 décembre, il joue de malchance sur son premier shift face aux ZSC Lions puisque, à peine sur la glace, il voit Mike Künzle ouvrir le score. Malgré ce mauvais épisode, Chris McSorley n’a pas hésité à faire appel à lui en cas de besoin, et il a parfaitement rempli son rôle.

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-