Ensemble, toujours !

FR | EN

16 juillet 2014

Rétrospective 2013-2014 – Denis Hollenstein

La saison européenne a touché à sa fin et il est temps pour gshc.ch de se replonger une dernière fois dans l’exercice écoulé. Au cours de cette rétrospective 2013-2014, nous allons revenir sur le parcours de chaque joueur ayant porté le maillot grenat au cours de l’exercice, soit un total de 33 athlètes. Nous n’écrirons toutefois pas autant de rétrospectives, mais regrouperont, parfois, certains joueurs qui partagent un point commun. Aujourd’hui, Denis Hollenstein est à l’honneur.

Saison régulière

(41 matchs, 36 points, 53 minutes de pénalité, +8, 107 tirs)

Gros coup lors de l’annonce de sa signature au GSHC le 19 novembre 2012, Denis Hollenstein avait une certaine pression au moment de porter le maillot grenat. Cette dernière a eu une petite influence sur son début de saison, le temps pour lui de s’habituer à un nouvel environnement, bien différent de celui de Kloten.

A l’instar de Kevin Romy, il a dû se montrer patient avant de trouver le chemin des filets. Pourtant, il a déjà eu le temps de collectionner les assists (huit en en onze matchs) et une blessure qui l’a privé de sept rencontres. C’est le 12 novembre, après la première pause des équipes nationales, que Denis trouve l’ouverture.

Ce « réveil » a clairement lancé la saison de Denis. Il l’a mené jusqu’au maillot de PostFinance TopScorer une première fois le 26 novembre puis du 5 au 10 décembre. Il l’a encore porté le 11 janvier, lors du MSC Winter Classic, mais uniquement parce que Matthew Lombardi était suspendu.

Denis a terminé au 15e rang des compteurs de NLA et sixième des compteurs suisses uniquement (meilleur Helvète du GSHC). Il a connu un match de quatre points (deux buts et deux assists) le 19 novembre à Berne.

Playoffs

(12 matchs, 4 points, 18 minutes de pénalité, -2, 32 tirs)

Denis était attendu au tournant par les adversaires du GSHC lors des séries. Alors, s’il a eu moins d’impact sur les résultats par des performances statistiques, Denis a surtout travaillé dans l’ombre, trouvant toujours les mots pour motiver et encourager ses coéquipiers à chaque rencontre.

Denis a toutefois eu un rôle décisif dans la série contre Zurich. Avec une récolte de deux points (dont le but de la victoire) lors de l’Acte VI, il a permis à la saison du GSHC de se prolonger de deux jours et de conserver un espoir de disputer la Finale.