Ensemble, toujours !

FR | EN

22 octobre 2008

Byron Ritchie – « De mieux en mieux »

Dernier étranger mis sous contrat par Chris McSorley, Byron Ritchie découvre le championnat suisse et ses contraintes. Après le premier quart de la saison, l’équipe du gshc.ch est allée à sa rencontre pour savoir comment il se sentait au sein des Grenat.

gshc.ch : « Salut Byron. Comment te sens-tu après quinze matchs avec Genève-Servette ? »
Byron Ritchie : « Je pense que l’équipe va dans la bonne direction. La dernière rencontre contre Zoug a été très difficile pour nous, mais nous avons réussi à retourner une situation défavorable à notre avantage. Personnellement, je me sens de mieux en mieux. J’ai manqué le camp d’entraînement ; c’est quelque chose de difficile pour se mettre totalement dans le rythme et s’adapter au hockey européen. Je pense que ce processus est terminé maintenant. »

gshc.ch : « Tu parles de la fin de ton adaptation. On peut le constater avec tes statistiques. »
Byron Ritchie : « Tout à fait. Les événements ont été parfaits pour moi lors des derniers matchs. Le déclic s’est enfin produit avec des rebonds qui me sont favorables et après avoir inscrits quelques buts. Cela me fait me sentir mieux et me donne confiance. Ce qui fait que je joue mieux que lors des premiers matchs. »

gshc.ch : « Comment vis-tu ton rôle d’étranger et le fait que vous êtes cinq pour quatre places ? »
Byron Ritchie : « Ce n’est pas une situation difficile pour le moment, puisque nous ne sommes que trois à jouer avec la blessure de Tony Salmelainen et la suspension de Serge Aubin. Quand tout le monde sera à nouveau disponible, il faudra composer avec le tournus des étrangers. Personne ne veut être en tribunes durant un match, mais cela fait partie de ce que nous avons accepté et mis en place avec le coach. Et ça se passe bien entre nous cinq, donc je le vis bien. »