Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
GSHC

Résumé

1:4
(Temps réglementaire)
ZSC Lions
01.02.2018

Les Aigles piégés par Zurich

A l’occasion de la Ladies Night, les Aigles accueillaient jeudi soir les ZSC Lions. Un joueur fait son retour dans l’alignement, et pas n’importe lequel : Goran Bezina. Le défenseur va pouvoir soulager une défense qui commence à tirer la langue en raison des nombreuses absences.

Le match débute sur un bon rythme. Les deux équipes se procurent rapidement quelques occasions. La partie s’anime aux alentours de la 5ème minute. Ce sont tout d’abord les Aigles qui se procurent une belle occasion par Cody Almond puis Goran Bezina. Dans l’enchainement, les Zurichois passe près de l’ouverture du score. Mais heureusement pour les Aigles, le cafouillage devant les buts n’apporte pas de modification au tableau d’affichage.

Après un peu plus de 12 minutes, les ZSC Lions se retrouvent en supériorité numérique. Avec même 26 secondes à 5 contre 3. Après avoir résisté tant et plus, le retour de Jeremy Wick permet à tout le monde de souffler. Le boxplay genevois a été héroïque ! Les Lions ont encore la possibilité de se retrouver avec un homme de plus sur la glace en toute fin de tiers. Les jambes sont lourdes côté Grenat. Et à 6 secondes de la fin du tiers, Sutter profite d’un rebond pour ouvrir le score. Rageant pour des Aigles à nouveau héroïques. Pas content du tout, Robert Mayer demande alors aux arbitres de revisionner le jeu. Sous les huées d’un public qui réclamait lui-aussi une obstruction sur le portier genevois, les hommes en noir et blanc valident cette réussite.

Dès le début de ce tiers médian, les Aigles se retrouvent à leur tour à 5 contre 4. La deuxième salve du jeu de puissance peut égaliser par l’intermédiaire de Jeremy Wick. Magnifique réaction et splendide réussite ! Piqués au vif, les Zurichois font alors le siège des buts de Robert Mayer. Mais malgré quelques situations chaudes, donc crispantes, le score n’évolue pas. Il faut quelques minutes pour que les Aigles sortent enfin la tête de l’eau. Mais la réaction est quasi parfaite. A la mi-match, les Grenat s’offrent plusieurs temps forts. Malgré de nombreuses situations de tir, le GSHC ne réussit pas à prendre les devants. La tension commence à se faire sentir sur la glace. Chaque arrêt de jeu est l’occasion d’explications plus ou moins amicales. Comme à la fin du premier tiers, les Zurichois bénéficient d’une supériorité numérique en toute fin de période. Même situation, même punition. A 1’03 de la fin du tiers, Roman Wick traverse toute la patinoire et s’en va crucifier Robert Mayer d’un tir puissant sous la latte. Rageant ? Frustrant ? Amer mélange des deux.

Comment faire pour remonter ce handicap d’un but ? Rentrer fort ! Les Aigles l’ont compris. Ils se ruent à l’attaque dès l’entame de ces 20 dernières minutes. La domination est genevoise, mais malgré plusieurs situations chaudes, ça ne rentre pas. Peu avant la moitié de ce tiers, les Grenat bénéficient de 2 minutes de supériorité numérique. Mais tous les tirs sont soit déviés au dernier moment, soit un rien à côté. Les Aigles ne sont clairement pas récompensés de leurs efforts. Ce d’autant que contre le cours du jeu, Roman Wick s’en va de son doublé en déviant un tir hasardeux de Kenins au fond des buts de Robert Mayer. Et histoire de boire le calice jusqu’à la lie, Pettersson enfile le n°4 pour ses couleurs à 5 minutes de la sirène finale. Le réalisme était malheureusement zurichois ce jeudi soir aux Vernets.

Une défaite à oublier rapidement puisque les Aigles se rendent à Kloten vendredi soir pour leur dernier match avant la pause olympique.

Genève-Servette - ZSC Lions 1-4 (0-1; 1-1; 0-2)

Les Vernets: 6131 spectateurs

Arbitres: Michael Tscherrig, Marc Wiegand, Cedric Borga, Roger Bürgi

Buts: 20e Suter (Baltisberger, Pettersson / à 5vs4) 0-1, 23e Wick (Richard, Loeffel / à 5vs4) 1-1, 39e Wick (Klein, Sutter) 1-2, 53e Wick (Kenins, Vey) 1-3, 55e Pettersson (Geering, Sutter / à 5vs4) 1-4

Genève-Servette: Mayer, Guebey, Riat, Simek, Spaling, Wick, Traber, Rubin, Bezina, Loeffel, Petschenig, Richard, Douay, Tömmernes, Grossniklaus, Heinimann, Romy, Almond, Da Costa, Holdener, Rod

ZSC Lions: Flüeler, Geering, Klein, Bachofner, Pelletier, Baltisberger, Vey, Prassl, Schäppi, Sutter, Baltisberger, Karrer, Wick, Suter, Marti, Herzog, Pettersson, Guerra, Kenins, Hinterkircher, Pestoni

GSHC vs ZSC Lions

Multimédia

GSHC vs ZSC Lions 1-4 Clip de match

GSHC vs ZSC Lions 1-4 Clip de match

Vidéo Voir la vidéo "GSHC vs ZSC Lions 1-4 Clip de match"

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
GSHC vs ZSC Lions 1-4 Clip de match

GSHC vs ZSC Lions 1-4 Clip de match

Vidéo Voir la vidéo "GSHC vs ZSC Lions 1-4 Clip de match"
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.