Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
Lausanne HC

Résumé

3:5
(Temps réglementaire)
GSHC
15.12.2017

LHC vs GSHC : la meilleure défense, c’est l’attaque

Les Grenat se rendaient à Malley 2.0 pour leur troisième match en quatre jours. Face à un adversaire direct, la victoire était obligatoire dans ce derby du Lac de Genève.

Mauvaise nouvelle pour les Aigles avant cette nouvelle rencontre de National League : Goran Bezina et Jonathan Mercier ont été touchés la veille face à Zoug et ne sont pas en état d’être alignés ce vendredi soir. Ils rejoignent une infirmerie qui se remplit à nouveau (liste complète disponible ici). Du coup, ce sont Jeremy Wick et Thomas Heinimann qui sont alignés en défense ce soir.

Après à peine 30 secondes de jeu, Damien Riat est puni pour 2’. Ce qui permet de lancer les Lausannois dans le match avec un power play d’entrée. Le jeu de puissance vaudois ne donnera toutefois rien au tableau d’affichage.

C’est ensuite au tour d’un Vaudois, Valentin Borlat, d’être puni 2’. Après avoir marqué à deux reprises la veille avec un homme de plus sur la glace, les Grenat remettent ça ce jeudi soir ! Premier tir cadré et premier goal : c’est par un shoot surpuissant de Damien Riat que les Aigles peuvent prendre l’avantage dans ce match !

La fin du tiers sera à l’avantage des Vaudois qui ne parviendront pas à tromper la vigilance d’un Gauthier Descloux très appliqué. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 0-1.

Dès l’entame du tiers médian, les Lausannois se ruent à l’attaquent et créent le danger devant Gauthier Descloux. La défense genevoise tient le coup mais on sent que l’égalisation n’est pas loin. Les Grenat font le dos rond et laissent passer l’orage. On joue la 24e minute quand un sursaut des Aigles permet à Damien Riat de se retrouver presque seul devant Zurkirchen. Le numéro 9 ne parviendra pas à transformer son essai.

A la mi-match, la pression lausannoise va finir par payer et Pesonen va égaliser pour les siens. Puis les Aigles vont commettre deux fautes consécutives, les obligeant à évoluer à 4 contre 5 pendant quatre minutes. Danielsson en profitera pour donner l’avantage aux locaux. Mais sur l’engagement, les Aigles filent vers l’avant : Damien Riat peut inscrire son deuxième but de la soirée et égaliser immédiatement pour les Grenat !

Une fin de tiers mouvementée et 20 minutes encore à jouer pour que les deux équipes puissent se départager. Et c’est bien là que tout va se jouer. C’est d’abord Tanner Richard qui va pouvoir redonner l’avantage aux Grenat alors qu’il partait seul en contre (47e). Ce but va donner un coup de boost aux Aigles qui vont connaître une bonne période. Au terme d’une belle combinaison, Noah Rod voit son tir s’écraser sur le casque de Zurkirchen.

Cinq minutes plus tard, Rubin prend deux minutes de pénalité. Alors que les Lausannois vont tout tenter pour revenir, Kevin Romy part seul en contre. Le Capitaine Grenat trompe le gardien vaudois en deux temps pour donner deux longueurs d’avance aux visiteurs (52e).

Dans la foulée, Tanner Richard part à nouveau affronter seul le dernier rempart vaudois. Après que son tir ait été bloqué, il tente de « gratter » le puck. Ce n’est pas du goût de Zurkirchen qui lui saute dessus. Et ce ne sera pas du goût des arbitres non plus et le Top Scorer genevois est envoyé deux minutes sur le banc. Danielsson profite de cet avantage numérique pour redonner espoir aux locaux. On joue la 54e minute et le score est désormais de 3-4.

Une minute plus tard, les arbitres punissent à nouveau un Genevois. Les Aigles tiennent bon et c’est en sortant du banc des pénalités que Noah Rod peut à son tour partir seul en zone offensive. Il ne manque pas la cible et redonne deux longueurs d’avance aux Genevois. On frôle le 3-6 quelques instants plus tard mais Zurkirchen fait l’arrêt de la soirée.

Le score ne bouge plus et les Grenat s’imposent pour la quatrième fois dans ces derbies du Lac de Genève. Prochain rendez-vous pour les Aigles mardi prochain face à un autre adversaire direct : Ambrì-Piotta. Ne manquez pas cette rencontre et venez nombreux soutenir les Aigles. Billets disponibles ici.

Lausanne HC – Genève-Servette 3-5 (0-1 ; 2-1 ; 1-3)

Malley 2.0: 6556 spectateurs

Arbitres: Thomas Urban, Tobias Wehrli, Nicolas Fluri, Peter Küng

Buts: 6e Riat (Richard, Wick/à 5vs4) 0-1, 32e Pesonen (Froidevaux) 1-1, 39e Danielsson (Mieville, Genazzi / à 5vs4) 2-1, 39e Riat (Forget, Rod) 2-2, 48e Richard (Da Costa, Loeffel) 2-3, 52e Romy (à 4vs5) 2-4, 54e Danielsson (Genazzi, Jeffrey / à 5vs4) 3-4, 57e Rod (Romy) 3-5

Pénalités: 2x2’ contre Lausanne et 6x2’ contre Genève-Servette

Lausanne: Zurkirchen, Borlat, Herren, Kneubuehler, Jeffrey, In-Albon, Mieville, Frick, Froidevaux, Danielsson, Schelling, Gernat, Conz, Ryser, Genazzi, Pesonen, Fischer, Vermin, Zangger, Roberts, Thévoz

Genève-Servette: Descloux, Riat, Simek, Spaling, Jacquemet, Wick, Traber, Wyniger, Rubin, Vukovic, Loeffel, Petschenig, Richard, Douay, Forget, Heinimann, Schweri, Romy, Da Costa, Holdener, Rod

Lausanne HC vs GSHC

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-