Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
10.06.2014

Robert Mayer à l'interview

Vendredi, nous avons annoncé l'arrivée de Robert Mayer, appelé à remplacer Tobias Stephan dans les buts grenat la saison prochaine. Gshc.ch a pu s'entretenir avec le gardien tchéco-suisse de 24 ans, qui n'a pas caché son bonheur à l'idée de rejoindre Genève et la NLA.

Réactions

«Je me réjouis non seulement de revenir en Suisse, mais tout particulièrement d'arriver à Genève, nous a confié Robert Mayer. Voici quelques mois à Davos, dans le cadre de la Coupe Spengler, lorsque j'ai été intégré au GSHC, j'ai déjà retrouvé quelques joueurs que j'appréciais pour les avoir côtoyés dans les sélections nationales juniors. Et j'ai aussi appris à en connaître d'autres que j'avais peut-être déjà affrontés sur la glace, mais avec lesquels je n'avais jamais partagé le même vestiaire. La Coupe Spengler m'a permis de réaliser qu'une excellente ambiance règne au sein de l'équipe, et j'ai aussi pu m'habituer au style d'entraîneurs que sont Chris McSorley et Louis Matte. Tous ces facteurs m'ont décidé à rejoindre Genève, une ville où je suis resté quelques jours en décembre dernier, avant la compétition grisonne, pour m'entraîner avec Sébastien Beaulieu. Et ce que j'ai vu de Genève a suffi pour me convaincre qu'il doit faire bon y vivre !»

Une tâche délicate attend le gardien d'origine tchèque, celle de remplacer Tobias Stephan dans le cœur des supporters grenat.

«Succéder à Tobias Stephan est un grand honneur, concède Robert Mayer. Voilà des années qu'il fait partie des tout meilleurs gardiens de Suisse, et je suis très admiratif de ses qualités. C'est amusant de constater que Tobi évoluait à Coire alors que je faisais partie des juniors grisons. Puis il est retourné à Kloten, et là aussi, je l'ai suivi et ai pu apprécier ses performances de tout près, alors que j'évoluais toujours chez les espoirs. Mais, ceci dit, je ne vais pas penser à lui, mais me concentrer sur mes performances en espérant que les fans genevois m'aideront par leurs encouragements. Je suis conscient que Tobias a réussi des performances exceptionnelles pour le GSHC, qu'il était très apprécié du public et que j'ai pour ma part tout à prouver. Le défi est de taille, mais je suis convaincu de pouvoir le relever avec succès

A Genève, Robert va se retrouver sous l'œil expert de Sébastien Beaulieu, une autre perspective qui le satisfait pleinement.

«Comme je l'ai dit, poursuit-il, j'ai eu la chance de travailler avec Sébastien Beaulieu pendant quelques jours, avant la Coupe Spengler, puis pendant cette compétition. Sa réputation n'est plus à faire, il a déjà entraîné et fait progresser bon nombre d'excellents gardiens. Par conséquent, je suis très heureux de pouvoir à l'avenir compter sur ses conseils. J'espère avoir encore une belle marge de progression, et je suis convaincu qu'il va m'aider à m'améliorer. Je n'ai que 24 ans, je suis ambitieux et travailleur, et je sais que mes meilleures saisons sont à venir. Et je me réjouis de le démontrer sur la glace des Vernets !»

Acceptons-en l'augure !

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-