Ensemble, toujours !

FR | EN

15 mai 2014

Rétrospective 2013-2014 – Juraj Šimek

La saison helvétique a touché à sa fin et il est temps pour gshc.ch de se replonger une dernière fois dans l’exercice écoulé. Au cours de cette rétrospective 2013-2014, nous allons revenir sur le parcours de chaque joueur ayant porté le maillot grenat au cours de l’exercice, soit un total de 33 athlètes. Nous n’écrirons toutefois pas autant de rétrospectives, mais regrouperont, parfois, certains joueurs qui partagent un point commun. Aujourd’hui, intéressons-nous au porteur du numéro 9, Juraj Šimek.

Saison régulière

(50 matchs, 31 points, 69 minutes de pénalité, +7, 112 tirs)

Au sortir d’une saison 2012-2013 qui avait fait de lui le meilleur buteur servettien, Juraj Šimek avait de fortes attentes placées en lui. Il ne tarde pas à repartir sur les mêmes bases, mais dans le rayon des assists. En effet, il en compte cinq, pour trois buts, après les dix premiers matchs.

Ce bon début de saison lui permet de porter le maillot de PostFinance TopScorer pendant deux rencontres, le « prenant » à Cody Almond et le laissant à Goran Bezina.

Il va ensuite connaître une production régulière d’assists pour porter son total à 22 au terme des 50 rencontres de la saison régulière, et à neuf buts pour un total de 31 points. Il termine au septième rang des compteurs genevois, et au 30e au niveau national (28e chez les attaquants). Ses 31 points, c’est un de mieux qu’en 2012-2013, même s’il a inscrit moins de buts.

Durant l’exercice écoulé, Juraj a connu quatre matchs de deux points. Deux d’entre eux l’ont vu inscrire un but et une assist au cours de la même rencontre.

Playoffs

(12 matchs, 6 points, 12 minutes de pénalité, +4, 19 tirs)

En série, Juraj retrouve son rôle de buteur. Il ouvre son compteur lors de l’Acte III des quarts de finale avec deux réussites. Lors de l’Acte IV, il inscrit le but de la victoire, donnant ainsi la possibilité aux Aigles de s’offrir trois chances de qualification en demi-finales. Contre les ZSC Lions, Juraj connait un autre match de deux points (un but et une assist) lors de l’Acte VI.

Avec ses six points, il est le quatrième compteur servettien et le 20e au niveau national (18e chez les attaquants).

Précédentes rétrospectives

Les licences B