Ensemble, toujours !

FR | EN

30 juin 2014

Rétrospective 2013-2014 – Daniel Vukovic

La saison européenne a touché à sa fin et il est temps pour gshc.ch de se replonger une dernière fois dans l’exercice écoulé. Au cours de cette rétrospective 2013-2014, nous allons revenir sur le parcours de chaque joueur ayant porté le maillot grenat au cours de l’exercice, soit un total de 33 athlètes. Nous n’écrirons toutefois pas autant de rétrospectives, mais regrouperont, parfois, certains joueurs qui partagent un point commun. Daniel Vukovic est aujourd’hui à l’honneur.

Saison régulière

(50 matchs, 11 points, 16 minutes de pénalité, +10, 77 tirs)

Comme Jonathan Mercier, Daniel Vukovic se retrouve désormais dans la catégorie des vétérans de la défense genevoise. Mais le défenseur défensif ne change pas son style pour autant. Son but est d’empêcher les adversaires de marquer et il le fait très bien. Alors, s’il arrive également à signer sa meilleure saison comptable tout en formant un jeune, c’est du bonus.

Au-delà de la relation de formateur à « élève », l’association de Daniel avec Christian Marti a été une réussite. Les deux hommes ont profité de la présence de l’autre, l’un pour progresser, le deuxième pour s’affirmer encore plus dans son rôle.

Véritable joueur d’équipe, « Vuko » n’a pas hésité à se sacrifier à de très nombreuses reprises pour ses coéquipiers. Même s’il a souvent fait face aux tirs adverses, Daniel n’a manqué aucune rencontre cette saison, tout comme Marti.

Statistiquement, Daniel a connu sa meilleure saison. Il a inscrit onze points pour la troisième année consécutive, mais il a battu son record de but avec quatre unités. C’est le 16 janvier à Lausanne, lors d’un match à deux points, qu’il a dépassé sa précédente marque avec une réussite en prolongation depuis l’enclave. Car Daniel a commencé à se projeter en attaque en 2013-2014, une petite nouveauté chez lui.

Mais Daniel a réalisé un autre défi en dehors de la glace. Pour sa sixième saison en grenat, il a décidé de parler français le plus souvent possible. Il s’est notamment adressé aux médias dans la langue de Molière, à l’image de ses interviews pour la Tribune de Genève ou lors de Léman Bleu Hockey. Des moments éprouvants pour lui, mais qui lui ont procuré une immense satisfaction.

Playoffs

(12 matchs, 5 points, 8 minutes de pénalité, +/-0, 18 tirs)

Daniel a connu de bons Playoffs. A l’image de l’équipe, cela a été un peu plus difficile lors de l’Acte III des demi-finales contre Zurich puisqu’il a terminé cette rencontre avec une fiche de -4. Mais il a autrement apporté beaucoup au GSHC. Daniel est un joueur fiable en séries.

Contrairement à Christian Marti, Daniel a contribué offensivement  principalement lors des quarts de finale. Mais, défensivement, c’est bien lors de tous les matchs qu’il a été présent. Répondant largement aux attentes placées en lui.

Daniel a terminé au sixième rang chez les défenseurs durant les séries, juste derrière Christian Marti, soit le deuxième rang si on ne compte que les défenseurs du GSHC.