Ensemble, toujours !

FR | EN

08 avril 2014

N. Rod – « Je ne me prends pas trop la tête »

Suite au deuxième match de la demi-finale contre les ZSC Lions, l’équipe du gshc.ch est allée à la rencontre de la révélation de cette fin de saison, Noah Rod. Découvrez les impressions de Noah lors du match cinq du quart de finale contre Lugano.

gshc.ch : « Bonsoir Noah, peux-tu nous dire qui est Noah Rod ? »
Noah Rod : « Je suis un garçon de 17 ans un peu fou et j’aime bien faire justement le fou. De plus, je ne me pose pas trop de question et je ne me prends pas trop la tête. En fait, je vis au jour le jour et je profite à fonds de cette expérience. »

gshc.ch : « Quelles sont tes qualités et tes défauts sur et hors de la glace ? »
Noah Rod : « Sur la glace, l’une de mes qualités c’est que je ne lâche jamais rien et, lorsque quelque chose ne va pas, je travaille plus fort pour que cela fonctionne mieux. En dehors de la glace, je n’ai pas trop de qualités. En plus, je suis difficile à vivre comme garçon ; d’ailleurs, vous pouvez le demander à ma maman. Puis, en ce qui concerne mes défauts, je pense que j’ai, parfois, la tête dure car même si j’ai tort, je vais dire que j’ai raison. Ça, c’est à cause de Goran ; il m’a trop habitué à cela. Quant à mon défaut sur la glace, disons ce que je souhaiterais améliorer, c’est de prendre encore de la vitesse car c’est vraiment le point où j’aimerais être meilleur. »

gshc.ch : « Les “vieux” de l’équipe te donnent-ils des conseils ? »
Noah Rod : « Oui, ils me donnent pleins de conseils tous les jours et sur tout, que ce soit pour le hockey ou en dehors. »

gshc.ch : « Lors du dernier match contre Lugano, Chris t’a demandé d’aller tirer le penalty. Qu’as-tu ressenti ? »
Noah Rod : « Je me suis dit que c’était cool, qu’il fallait que je profite, que je prenne du plaisir et que, si je ratais, ce n’était pas la fin du monde. »

gshc.ch : « Qu’as-tu ressenti lorsque tu es entré sur la glace et que les 7135 supporters se sont levés comme un seul homme ? »
Noah Rod : « En fait, ce n’est qu’après, en regardant la vidéo que j’ai réalisé car, au moment où il m’a envoyé tirer le penalty, je me suis plutôt concentré sur ce que j’allais faire que sur les spectateurs. »

gshc.ch : « Lorsque tu as vu le puck au fonds du goal et que tu as qualifié l’équipe, qu’as-tu pensé ? »
Noah Rod : « J’ai pensé que nous allions passer une bonne soirée ! »

gshc.ch : « Et pour finir, as-tu un message pour les supporters ? »
Noah Rod : « Je vous remercie de nous soutenir que ce soit à l’extérieur ou à domicile. Continuez comme ça car vous jouez vraiment votre rôle de sixième homme sur la glace et nous avons besoin de vous. »

Vous pouvez vous inscrire à la newsletter grâce à l’outil d’inscription qui se trouve sur la droite de la page d’accueil et recevoir ces interviews et d’autres informations directement dans votre boîte de réception.