Ensemble, toujours !
FR | EN

Match linked
GSHC

Résumé

2:3
(Temps réglementaire)
ZSC Lions
29.09.2018

Une attaque 100% suisse met le champion à terre

Les Aigles arrachent une victoire magnifique et méritée devant 5023 spectateurs ! Quelle performance défensive collective !

Avec une brigade étrangère forte de seulement deux défenseurs, les Aigles affrontent ce soir le champion en titre. Ils enregistrent néanmoins le retour de Kevin Romy.

Après leur défaite à Lausanne, on sent rapidement que les Aigles sont remontés et débordent d’envie de bien faire. Ils prennent rapidement d’assaut le territoire défensif zurichois. Sans se créer de réelles grosses chances de marquer, ils montrent qu’ils sont à la maison et que les Lions ne leur font pas peur. Les rares incursions zurichoises sont parfaitement annihilées par Robert Mayer. Et après moins de sept minutes de jeu, c’est fort logiquement que Jeremy Wick ouvre la marque suite à un rebond accordé par Flüeler sur un tir d’Henrik Tömmernes. Les Aigles évoluaient alors avec un homme de plus sur la glace. Une minute plus tard, Bachofner se présente seul face au goalie genevois. L’envoi du n°10 se fracasse contre le montant droit des buts. Le match est rythmé, les deux équipes se livrent sans retenue. Robert Mayer  doit à nouveau sortir le grand jeu face à deux joueurs zurichois qui arrivaient face à lui. Les ZSC Lions se réveillent. Ils se retrouvent d’ailleurs en position de force lorsque Goran Bezina se retrouve sur le banc des pénalités. Mais cette situation spéciale se déroule sans encombre. Les Aigles finissent ensuite cette première période tout en gestion. La domination des Aigles dans ce tiers est également visible au niveau des tirs au goal. Les Grenat ont tiré 15 fois contre seulement 5 fois pour leur adversaire du soir.

Après ces premières 20 minutes bien maîtrisées, les Aigles sont rapidement mis sous pression par des Zurichois revanchards. Mais après avoir laissé passer l’orage, les Aigles remettent l’ouvrage sur le métier et contiennent à merveille les assauts zurichois. C’est alors que les arbitres décident de se montrer. Alors que Noah Rod est retenu au moment de prendre un rebond sans que le quatuor arbitral ne réagisse, les quatre officiels décident, dans la continuité, de siffler un surnombre contre les hommes de Chris McSorley. Heureusement, cette nouvelle infériorité numérique n’aura aucune influence sur le score. Les Zurichois profitent alors du léger relâchement des Aigles pour mettre la pression sur l’arrière-garde Grenat. Les Aigles peinent alors à produire du jeu. Et à moins de quatre minutes de la fin de ce tiers médian, les ZSC Lions égalisent en supériorité numérique grâce à Baltisberger. Malgré cette égalisation, les Grenat regardent les champions en titre droit dans les yeux et maîtrisent assez bien leur sujet.

Et quel début de troisième tiers ! Après 14 secondes, Tanner Richard donne l’avantage à ses couleurs. Suite à un tir pris depuis le camp de défense genevois, Flüeler manque son affaire. Daniel Rubin profite du mauvais renvoi pour servir le n°71 qui ouvre son compteur but cette saison. Les Zurichois réagissent aussitôt. Après moins de trois minutes, il faut un énorme arrêt réflexe de la canne de Robert Mayer pour éviter un nouveau retour des hommes de Serge Aubin. Le dernier rempart genevois dégoûte les attaquants à plus d’une reprise. Le jeu est plus haché, mais la performance défensive collective genevoise est exceptionnelle. Les Aigles souffrent mais ne lâchent rien. Ils se jettent sur tous les pucks comme si leur vie en dépendait. C’est ce genre d’attitude qui plaît aux supporters. Ceux-ci n’arrêtent d’ailleurs pas de donner de la voix dans ces dernières minutes compliquées. Et malgré quelques alertes, les Aigles remportent une victoire magnifique !

Prochain rendez-vous pour les Grenat dès demain samedi à Ambrì-Piotta.

Genève-Servette - ZSC Lions 2-1 (1-0; 0-1; 1-0)

Les Vernets: 5023 spectateurs

Arbitres: Joris Müller, Anssi Salonen (FIN), Stany Gnemmi, Domink Altmann

Buts: 7e Wick (Romy, Tömmernes / à 5vs4) 1-0, 37e Baltisberger (Berni, Shore / à 5vs4) 1-1, 41e Richard (Rubin, Fransson) 2-1

Pénalités: 3x2' contre Genève-Servette et 1x2' contre Zurich

Genève-Servette: Mayer, Tömmernes, Kyparissis, Jacquemet, Wick, Kast, Fransson, Mercier, Rubin, Vukovic, Bezina, Petschenig, Richard, Douay, Heinimann, Romy, Almond, Fritsche, Berthon, Bozon, Rod

ZSC Lions: Flüeler, Blindenbacher, Klein, Bachofner, Cervenka, Baltisberger Chris, Shore, Prassl, Schäppi, Sutter, Balstisberger Phil, Karrer, Bodenmann, Wick, Suter, Marti, Noreau, Hinterkircher, Hollenstein, Berni, Miranda

GSHC vs ZSC Lions

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.