Match linked
GSHC

Résumé

4:5
(Prolongation)
CP Berne
15.01.2019

Les Aigles s'inclinent en prolongation

Devant 5751 spectateurs, les Aigles s’inclinent face à l’ogre bernois non sans avoir mené de trois longueurs en début de dernier tiers. Rageant !

Après leur excellent week-end à quatre points, les Aigles reçoivent le CP Berne. Jonathan Mercier a rejoint à son tour l’infirmerie. Et en raison de l’alternance au poste de gardien, c’est ce soir Robert Mayer qui garde les filets genevois.

Les Bernois tentent d’étouffer les Aigles dès le départ avec leur pressing haut et leur jeu rapide. Et alors que les Bernois se procurent une énorme occasion (Mursak seul devant Robert Mayer), les Aigles partent en rupture. Tanner Richard, tout en puissance, déborde son défenseur et sert un caviar à …. Tommy Wingels qui justifie une fois de plus son surnom de « Wingoals » ! Quel réalisme ! Moins de deux minutes plus tard, Tanner Richard, manque le but vide. Cette première réussite a fait du bien aux Grenat. Et à la 9e minute, les arbitres vont revoir un jeu genevois pour un éventuel déplacement de cage ou une faute sur Genoni. Mais après de longs palabres, le quatuor arbitral valide la subtile déviation d’Arnaud Jacquemet sur un centre de Cody Almond. Quel départ ! Ce but a le don de réveiller des Bernois vexés par la tournure des événements. Et un peu plus de deux minutes après cette réussite, Sciaroni prend de vitesse Daniel Vukovic et transperce Robert Mayer. Le match est relancé. La fin de tiers est compliquée pour les Aigles qui n’arrivent plus à construire. Les 30 dernières secondes sont étouffantes, mais le score n’évolue plus.

La période intermédiaire reprend avec un schéma proche de celui vu en fin de tiers précédent. A savoir une équipe bernoise qui étouffe d’entrée les Aigles. Après quatre minutes, Timothy Kast peut partir seul affronter Genoni. Mais son tir heurte la transversale. La réussite du premier tiers est-elle restée au vestiaire ? Les Grenat s’enhardissent et placent quelques banderilles dangereuses dans l’arrière-garde des joueurs de la capitale. Et à la 38e minute, suite à un engagement gagné par Cody Almond en zone offensive, Jeremy Wick décide de faire seul et mystifie Genoni au premier poteau. Dans l’enchainement, les Bernois bénéficient d’une supériorité numérique. Les Aigles, tout en abnégation et en générosité, traversent cette situation sans heurt. A six minutes de la fin de ce tiers médian, Daniel Winnik, profite d’un puck qui traine derrière la cage bernoise pour marquer le numéro 4. Enfin, c’est ce que le public des Vernets croit. Car Jalonen demande un « coach challenge » sur cette action. Mais les arbitres valident cette réussite qui fait alors exploser à nouveau les supporters genevois ! Le coach bernois lance alors Caminada à la place de Genoni. La fin de ce tiers est animée et les Ours donnent tout pour revenir au score avant la sirène. Mais c’est sur ce score de 4-1 que se ponctue cette période.

Les Bernois reviennent nerveux sur la glace. Ebbett se retrouve sur le banc des pénalités après trente secondes. Les Aigles bénéficient même de 30 secondes à 5 contre 3. Mais Ils n’arrivent pas à profiter de cette situation idéale. Les 90 secondes suivantes avec un homme de plus sur la glace n’apportent rien de plus. Alors que les deux équipes sont à nouveau au complet c’est Daniel Winnik qui se retrouve sur le banc d’infamie. Les joueurs de Jalonen font le siège des buts genevois. Et le powerplay bernois est plus efficace que celui des Aigles. Andersson ramène alors son équipe à deux longueurs après cinq minutes. Les Grenat opèrent dès lors par contres. A ce petit jeu-là, Jeremy Wick apporte plusieurs fois le danger devant le but de Caminada. Mais le jeu est plus haché dans cette ultime période. A la 49ème minute, Robert Mayer reçoit un puck sur le haut de son casque. Les arbitres doivent arrêter le jeu. Le portier genevois peut reprendre le jeu. Le match devient stressant, car les Bernois ne desserrent pas l’étreinte. A moins de sept minutes de la fin, Daniel Vukovic est envoyé sévèrement sur le banc. Même situation, même sanction…même buteur. C’est en effet Andersson qui ramène son équipe à une longueur à six minutes du terme. Et alors que Cody Almond manque une occasion en or, les Bernois repartent à l’assaut. Et sur un tir d’Andersson, Robert Mayer tente de dévier le puck au-dessus de sa cage mais la rondelle, après être montée très haut, retombe dans les filets genevois. Le ciel tombe sur la tête des Aigles à moins de quatre minutes de la fin du temps réglementaire. A 45 secondes du terme, les Aigles se retrouvent en supériorité numérique. Et à 10 secondes de la fin, Tanner Richard trouve le poteau de Caminada !

Les joueurs repartent donc en prolongation. Les Aigles bénéficient encore de 1’15 à 4 contre 3. Mais décidément, le powerplay grenat, le meilleur de la ligue, n’est pas en réussite ce soir. A 60 secondes de la fin, Moser trouve à son tour la transversale des buts de Robert Mayer. Et trente secondes plus tard, Arcobello crucifie Mayer et offre le deuxième point à ses couleurs. Cruel et rageant !

Si la série de victoire s’arrête ce soir, les Aigles enchaînent tout de même une nouvelle partie avec au moins un point d’engrangé.

Quelques jours de repos feront du bien aux organismes avant d’aller à Zoug mardi prochain et de recevoir Ambrì-Piotta jeudi aux Vernets. Billets déjà disponibles ICI.

Genève-Servette - CP Berne 4-5ap (2-1; 2-0; 0-3)

Les Vernets: 5751 spectateurs

Arbitres: Marc Wiegand, Stefan Eichmann, Roman Kaderli, Stany Gnemmi

Buts: 5e Wingels (Ricahrd, Winnik) 1-0, 9e Jacquemet (Bozon, Almond) 2-0, 12e Sciaroni (Bieber, Haas) 2-1, 29e Wick (Almond) 3-1, 34e Winnik (Wick) 4-1, 46e Moser (Andersson, Ebbett / à 5vs4) 4-2, 54e Andersson (Moser, Arcobello / à 5vs4) 4-3, 57e Andersson (Ebbett, Moser) 4-4, 65e Arcobello (Andersson, Moser) 4-5

Pénalités: 4x2' contre Genève-Servette et Berne

Genève-Servette: Mayer, Tömmernes, Wingels, Maillard, Skille, Jacquemet, Wick, Kast, Winnik, Riat, Rubin, Völlmin, Vukovic, Bezina, Richard, Dufner, Almond, Fritsche, Berthon, Bozon, Rod

Berne: Genoni, Gerber, Krueger, Almquist, Mursak, Berger, Moser, Ebbett, Kämpf, Grassi, Arcobello, Sciaroni, Heim, Bieber, Andersson, Kamerzin, Blum, Burren, Ruefenacht, Haas

GSHC vs CP Berne

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.