Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
GSHC

Résumé

2:3
(Prolongation)
SC Bern
16.01.2018

Berne s'impose aux Vernets

Les Aigles recevaient mardi soir le SC Bern pour leur 41ème match de National League. 

A l’occasion de la réception du leader du championnat, les Aigles enregistrent le retour de suspension de Stéphane Da Costa. Le buteur français a purgé ses deux matches et apportera à coup sûr son expérience à l’attaque grenat.

Sur le premier shift, Cody Almond et Noah Rod se procurent rapidement une occasion. Mais Genoni est déjà à son affaire. Les Aigles entrent très bien dans cette partie. Mais le SC Bern n’est pas leader pour rien. Et après avoir laissé passer l’orage, les hommes  de Jalonen mettent une énorme pression sur l’arrière-garde genevoise. Chaque incursion est dangereuse. Au milieu de ce tiers initial, les Aigles profitent d’une supériorité numérique pour se procurer plusieurs occasions, mais Genoni oppose toujours son veto. Le match s’équilibre alors. Puis, à force que l’on se rapproche de la première sirène, les Aigles montent en puissance et occupent de plus en plus la zone défensive bernoise. Les occasions se multiplient, mais l’arrière-garde bernoise est solide. Les deux équipes retournent aux vestiaires sur ce score de 0-0.

Les Aigles entament la deuxième période en infériorité numérique. Mais le boxplay a été solide. Le jeu est dès lors agréable à suivre car les deux équipes se projettent rapidement vers l’avant. Il y a peu d’arrêts de jeu. Les Aigles sont solides et accumulent les temps forts. Mais les Ours savent également se montrer dangereux. Comme sur cette occasion d’Hischier qui se retourne et trouve l’extérieur du poteau des buts genevois. Mais les Aigles pressent et croient au but lorsque, bien servi par Damien Riat, Noah Rod manque le but vide. Mais ça n’est que partie remise. En effet, alors que l’on joue la mi-match, Guillaume Maillard contourne le but bernois et tente de servir Floran Douay. Sa passe est déviée au fond des filets de Genoni, Délire dans la patinoire. Et cela après un gros temps fort genevois. Les Aigles ne se satisfont pas de cet avantage et continuent de presser. Ce qui offre aux Bernois quelques situations chaudes devant Robert Mayer. Et alors que l’on s’approche de la deuxième sirène, les Vernets vont exulter une seconde fois. Sur un tir à la ligne bleue de Johan Fransson, Juraj Simek lève sa canne et dévie le puck au fond des filets de Genoni. Après une séance vidéo, les arbitres valident la réussite du n°14 grenat qui donne cet avantage de deux buts au moment de la deuxième sirène.

Il s’agit de tenir dans un premier temps et d’installer le doute dans les esprits bernois. Mais après moins de 2 minutes, Tanner Richard s’en va sur le banc des pénalités. Une fois de plus, le boxplay Grenat est solide. Mais les Ours continuent leur pression. Ils ne se satisfont clairement pas de ce score. Et alors qu’il reste 13 minutes à jouer, Kamerzin ramène son équipe à une longueur. Suite à cette réussite, le rouleau compresseur bernois se met en marche. Et les Genevois souffrent. A 5 minutes de la fin, arc-boutée en défense, les Aigles finissent par craquer. Servi par Scherwey, Raymond peut égaliser. Cruel mais pas illogique vu la physionomie de ce dernier tiers. Pourtant, la fin du match sera à l’entier avantage des Grenat qui se procurent de grosses opportunités notamment par Tanner Richard et Stéphane Da Costa dans les dernières secondes. Mais c’est bien sur ce score de 2-2 que le temps réglementaire se termine.

Les prolongations auront un goût d’inachevé pour les Aigles puisque Raymond marque son deuxième but de la soirée en s’y reprenant à trois fois pour battre Robert Mayer qui venait pourtant de réaliser un miracle alors que le n°9 bernois arrivait seul face à lui.

Une défaite rageante mais qu'il faudra vite digérer. Prochain rendez-vous pour les Aigles: samedi à la BCF Arena pour y affronter Fribourg-Gottéron.

Genève-Servette - SC Bern 2-3 ap (0-0; 2-0; 0-2)

Les Vernets: 5133 spectateurs

Arbitres: Andreas Koch, Marc Wiegand, Roman Kaderli, Marc-Henri Progin

Buts: 31e Maillard (Tömmernes, Loeffel) 1-0, 38e Simek (Da Costa, Fransson) 2-0, 47e Kamerzin (Bodenmann, Arcobello) 2-1, 55e Raymond (Scherwey, Haas) 2-2, 64e Raymond (Untersander, Arcobello / à 3vs3) 2-3

Pénalités: 3x2' contre Genève-Servette et 5x2' contre Berne

Genève-Servette: Mayer, Guebey, Gerbe, Riat, Simek, Wick, Fransson, Traber, Rubin, Antonietti, Loeffel, Petschenig, Richard, Douay, Tömmernes, Heinimann, Romy, Almond, Da Costa, Rod, Maillard

SC Bern: Genoni, Gerber, Krueger, Raymond, Scherwey, Berger, Hischier, Randegger, Bodenmann, Ebbett, Kämpf, Arcobello, Pyörälä, Heim, Andersson, Kamerzin, Blum, Untersander, Burren, Haas, Meyer

GSHC vs SC Bern

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-