Ensemble, toujours !
FR | EN

Match linked
GSHC

Résumé

2:3
(Temps réglementaire)
HC Bienne
23.11.2018

Les Grenat s'offrent le leader

Les Grenat recevaient Bienne vendredi soir pour leur 21e match de la saison.

 

La partie de vendredi soir début par un hommage du Club à Jonathan Mercier en présence de son père Alain, du président Laurent Strawson et du directeur général Christophe Stucki. Le défenseur genevois a en effet passé le cap cette saison des 700 matchs avec le maillot Grenat rien que ça !

Le premier engagement du match est remporté par les Aigles qui comptent bien continuer sur la lancée du match de mardi dernier.

Si les cinq premières minutes du match semblent être à l’avantage des Biennois, qui sont les premiers à se montrer dangereux, les cinq suivantes sont clairement à l’avantage des Grenat qui ne quittent plus leur tier offensif. Floran Douay, Johan Fransson et Tommy Wingels se procurent coup sur coup de belles occasions sans toutefois parvenir à tromper la vigilance d’Hiller. Les Séelandais ne peuvent procéder que par contre mais Gauthier Descloux est attentif.

La pression mise par les Aigles paie et on joue la 13e minute quand Johan Fransson arme un missile en direction d’Hiller. Noah Rod, bien placé, peut dévier le puck qui finit au fond !

Cette ouverture du score va réveiller les Biennois qui se ruent immédiatement à l’attaque et cela crée des espaces. Deux minutes plus tard, superbe combinaison entre Jack Skille et Daniel Winnik qui peuvent partir en contre: le premier peut remettre au centre pour le second mais le Canadien ne parvient juste pas à pousser le puck au fond. Et c’est donc avec un but d’avance que les Aigles rentrent au vestiaire.

Les Genevois sont les premiers à se montrer dangereux dans les premières secondes du tiers médian. Mais les Séelandais répliquent immédiatement et mettent Gauthier Descloux à l’épreuve. Sans toutefois tromper sa vigilance. Egli est ensuite puni 2’ pour avoir éjecter le puck hors de la surface de jeu. De quoi donner un powerplay aux Aigles et donner un coup d’arrêt à la pression biennoise. Sur le jeu de puissance, Tommy Wingels peut servir Daniel Winnik sur la gauche des buts d’Hiller. Le numéro 26 genevois peut remettre parfaitement de l’autre côté en direction de Tanner Richard pour le 2-0 (24e) !

Comme lors de l’ouverture du score, ce but va réveiller les visiteurs qui vont tenter de rapidement revenir au score. Mais la défense Grenat tient le coup et va même pouvoir se montrer dangereuse. Eliot Berthon contourne la cage biennoise, le puck traine devant Hiller et Daniel Rubin surgit pour le 3-0 ! Les Vernets sont en délire !

Ce but aura galvanisé les deux équipes et les spectateurs auront droit à une très belle période de jeu avec nombre d’occasions des deux côtés de la glace. Il faut des miracles des deux gardiens pour que le score ne bouge pas davantage. Jusqu’à la 37e minute, quand Rajala peut servir Salmela dans le slot. Le défenseur biennois ajuste la lucarne de Gauthier Descloux qui n’y peut pas grand-chose.

En toute fin de tiers, une très vilaine charge de Neuenschwander sur Cody Almond va faire chauffer un peu les esprits mais les arbitres ne jugeront pas nécessaire de punir le Biennois. Après 40 minutes de jeu, c’est 3-1 pour les Aigles.

A l’entame du troisième tiers, Robert Mayer remplace un Gauthier Descloux qui avait été excellent jusque-là. Pas de grosses inquiétudes pour l’instant, il s’agissait d’un changement préventif suite à un choc à la tête du numéro 34 genevois. Il en sera de même pour Cody Almond, victime de multiples chocs à la tête et qui ne terminera pas le match par précaution. Mais les Aigles ne se déconcentrent pas pour autant et Floran Douay peut rapidement partir en échappée et tromper Hiller côté mitaine pour le 4-1 ! Difficile de mieux commencer ce dernier tiers.

Il reste moins de 14 minutes à jouer quand Tanner Richard remet le puck du revers en direction d’Hiller. Le gardien biennois ne s’y attendait pas et laisse filer le puck entre ses jambes pour le 5-1 ! Ce but sera celui de trop pour Hiller qui cède sa place à Paupe. En fin de match, Jeremy Wick peut récupérer un rebond après un engagement devant la cage biennoise et alourdir la note (58e) !

Grosse performance des Aigles ce soir qui s’offrent le leader et restent au contact du Top 8. Prochaine échéance demain à Fribourg. Pour aller chercher les premiers points à l’extérieur ?

Genève-Servette - EHC Bienne 6-1 (1-0; 2-1; 3-0)

Les Vernets: 6036 spectateurs

Arbitres: Didier Massy, Alex Dipietro, Simon Wüst, Stany Gnemmi

Buts: 13e Rod (Fransson) 1-0, 24e Richard (Winnik, Wingels / à 5vs4) 2-0, 28e Rubin (Berthon) 3-0, 37e Salmela (Rajala) 3-1, 42e Douay 4-1, 47e Richard 5-1, 58e Wick (Douay, Berthon) 6-1

Pénalités: 2x2' contre Genève-Servette et 3x2' contre Bienne

Genève-Servette: Descloux (40e Mayer), Wingels, Maillard, Skille, Jacquemet, Wick, Kast, Fransson, Mercier, Winnik, Rubin, Antonietti, Völlmin, Vukovic, Richard, Douay, Romy, Almond, Berthon, Bozon, Rod

EHC Bienne: Hiller (47e Paupe), Riat, Earl, Tschantré, Salmela, Fuchs, Sataric, Rajala, Egli, Neuenschwander, Maurer, Hügli, Schmutz, Künzle, Pouliot, Suleski, Dufner, Pedretti, Diem, Moser, Brunner

GSHC vs HC Bienne

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.