Ensemble, toujours !
FR | EN

Match linked
GSHC

Résumé

4:1
(Temps réglementaire)
EHC Kloten
21.12.2017

Les Grenat rendent hommage à Bozon par une victoire

Dernier match de l’année aux Vernets pour les Grenat. Et pas n'importe lequel! Philippe Bozon était à l'honneur et son numéro 12 a définitivement été retiré. Les Aigles lui ont rendu hommage comme il se fallait en s'imposant 4-1.

Live : GSHC vs EHC Kloten

À l’occasion du match de ce soir, le Genève Servette a décidé de mettre Philippe Bozon à l’honneur en retirant son mythique n°12. Une cérémonie remplie d’émotion puisque c’est son fils Tim qui a amené le fameux maillot. Un tifo dans toute la patinoire (des n°12 dans toutes les tribunes) accueille Philippe Bozon. 

Les Aigles commencent cette première période en mettant une terrible pression sur le portier zurichois. On enregistre pas moins de 5 tirs lors des 90 premières secondes. Mais sur leur première réelle incursion, les Aviateurs vont trouver la faille. Lancé sur la gauche, Hollenstein glisse un petit puck en retrait à Praplan. Le duo infernal de Kloten fait mouche. Les Aigles réagissent bien ; mais ni Johan Fransson, ni Stéphane Da Costa ne trouvent l’ouverture. Ce goal donne confiance aux Flyers. Remo Giovannini doit sortir plusieurs fois le grand jeu face aux attaquants adverses.

La plus grosse action genevoise de ce début de match a lieu la 15ème minute. En powerplay, le puck longe la ligne mais ne veut pas rentrer. La réussite n’est pas Grenat dans ce premier tiers. Et pourtant, alors que l’on s’achemine vers la fin de ce tiers, Noah Rod décide de faire tout seul. Bien lui en prend ! Après avoir contourné la cage, il loge le puck subtilement sous Bolthauser pour égaliser de façon méritée. Et c’est sur la marque de 1-1 que les deux équipes rentrent aux vestiaires.

Après 20 minutes relativement équilibrées (11-9 au niveau des tirs), les deux équipes mettent d’emblée du rythme dans cette période intermédiaire. Les Grenat monopolisent le puck, mais les plus grosses occasions sont zurichoises. Notamment à la 25e lorsque Grassi termine son solo en se fracassant sur Remo Giovannini et que les supporters zurichois criaient déjà but ! Mais heureusement, le puck était bien au chaud dans la mitaine du gardien.

Après ce temps fort des joueurs de Schläpfer, les Aigles ressortent la tête de l’eau. Tanner Richard pense donner l’avantage à ses couleurs, mais Bolthauser déplace volontairement sa cage. Sur la pénalité qui suit, Nick Spaling profite d’un cafouillage pour mettre son équipe devant. Moins de trois minutes plus tard, Thomas Heinimann profite d’un caviar de Johan Fransson pour partir affronter seul Bolthauser. Sur le rebond, son tir du revers fait mouche et surtout, fait exploser les Vernets ! Le jeune attaquant de 21 ans marque ainsi son premier but en Ligue Nationale!

Suite à cette réussite, les Aigles reculent et laissent l’initiative du jeu à leurs adversaires. Les scènes chaudes se multiplient devant les buts genevois. Mais Remo Giovannini rassure ses coéquipiers. La fin du tiers est houleuse. Les deux équipes sont nerveuses. Mais le score n’évolue plus.

Les Aigles commencent le dernier tiers par une période de 61 secondes d’infériorité numérique. Mais le boxplay Grenat est solide !  Et Damien Riat rejoint ses coéquipiers sans que les Zurichois n’aient eu l’occasion d’être dangereux. Comme attendu, les Aviateurs mettent directement du rythme dans ce dernier tiers afin de revenir le plus rapidement possible au score. Mais le jeu défensif et la solidarité des Aigles annihilent toutes les offensives zurichoises. Après 47 minutes, Noah Rod est même à quelques centimètres de donner trois longueurs d’avance à ses couleurs. Bolthauser ne sait toujours pas comment il a pu arrêter le puck. Mais ça n’était que partie remise. En effet, après 10 minutes dans ce tiers final, Noah Rod mystifie Praplan pour lui subtiliser le puck à la ligne bleue et s’en va offrir un délice de passe à Daniel Rubin qui peut marquer le n°4 pour ses couleurs. Dès lors, tout est plus facile pour les Aigles qui peuvent gérer la fin de match.

Finalement, victoire amplement méritée de Grenat solides et solidaires. Les hommes de Craig Woodcroft ont rendu hommage comme il se fallait à Philippe Bozon, rappelé par un public des Vernets enchanté par ce spectacle!

Prochain rendez-vous pour les Aigles: vendredi déjà avec un déplacement à Zurich. Un match diffusé au McSorley's Sports Bar et commenté en direct sur Radio Lac et Titulaire.ch.

Genève-Servette - EHC Kloten 4-1 (1-1; 2-0; 1-0)

Les Vernets: 6441 spectateurs

Arbitres: Alessandro Dipietro, Marc Wiegand, Nicolas Fluri, Patrick Stuber

Buts: 4e Praplan (Hollenstein, Santala) 0-1, 19e Rod (Wick, Petschenig) 1-1, 29e Spaling (Da Costa, Tömmernes / à 5vs4) 2-1, 32e Heinimann (Riat, Fransson) 3-1, 51e Rod 4-1

Pénalités: 3x2' contre Genève-Servette et 4x2' contre Kloten

Genève-Servette: Giovannini, Tömmernes, Fransson, Petschenig, Wick, Jacquemet, Vukovic, Loeffel, Guebey, Richard, Romy, Rubin, Heinimann, Spaling, Simek, Rod, Douay, Da Costa, Schweri, Riat, Holdener

EHC Kloten: Boltshauser, Harlacher, Kellenberger, Bäckman, Brunner, Von Gunten, Ramholt, Stoop, Santala, Trachsler, Schlagenhauf, Obrist, Hollenstein, Bozon, Leone, Lehman, Praplan, Sallinen, Grassi, Marchon, Bader

GSHC vs EHC Kloten

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.