Match linked
GSHC

Résumé

4:1
(Temps réglementaire)
SC Bern
17.03.2018

Les Aigles reviennent dans la série

Au terme d’une prestation solide, les Aigles gagnent le droit d’aller disputer un acte V mardi à Berne.

Le retour de suspension de Noah Rod permet à Craig Woodcroft d’aligner une équipe plus « habituelle ». Cet acte IV promet de faire des étincelles.

 Les Aigles entrent dans le match le pied au plancher en mettant d’entrée la pression sur le but bernois. Et après une minute, Jeremy Wick contourne la cage bernoise et bat Genoni en finesse au premier poteau. C’est le délire aux Vernets ! Les Aigles continuent sur ce rythme et enchaînent les occasions. Il faut 5 bonnes minutes pour voir les joueurs de la capitale mettre le nez à la fenêtre. Après dix minutes, l’avantage des Aigles est amplement mérité. Les Bernois sont malmenés.

Mais le vainqueur de la saison régulière possède une arme redoutable : son powerplay. A cinq minutes du terme de la première sirène, ils se retrouvent avec un homme de plus sur la glace. Crispation chez les supporters. Mais le boxplay est solide et ne laisse que peu d’espace aux Bernois.  Ceux-ci semblent nerveux et ont de la peine à digérer de se faire tourner autour dans cette première période. Sur le gong, Ruefenacht s’en vient chauffer Robert Mayer. Daniel Vukovic enfile son costume de justicier et explique gentiment au numéro 81 bernois sa façon de penser et lui rappelle en douceur qu’on ne touche pas au gardien.

Les Bernois rentrent dans ce tiers avec une autre envie que celle entrevue durant les 20 premières minutes. Le pressing se fait plus haut afin de laisser un minimum d’espace aux Aigles. Néanmoins, ce sont les Genevois qui se montrent les plus dangereux avec plusieurs grosses actions durant les cinq premières minutes. A la moitié de ce tiers médian, les Aigles se retrouvent en supériorité numérique. Malheureusement, malgré quelques bonnes possibilités depuis la ligne bleue, le score n’évolue pas. Les Grenat ne cadrent pas assez dans ces situations favorables. Attention de ne pas le regretter ! Les Bernois se montrent dangereux à 7 minutes de la fin avec un gros temps fort alors que les deux équipes patinent à 4 contre 4. Mais Robert Mayer maintient sa cage inviolée. De l’autre côté, Genoni a également du travail plein la mitaine. Mais le score n’évolue pas et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 1-0 favorable aux Aigles.

Commencer le troisième tiers avec 1’42 d’infériorité numérique. C’est le défi proposé aux Aigles. Défi relevé avec brio puisque les Bernois n’ont pas pu trouver l’ouverture. Les joueurs de la capitale jouent néanmoins plus haut. Les Aigles reculent et laissent un peu plus d’espace aux hommes de Jalonen. A la 46e, les Bernois se retrouvent à nouveau en supériorité numérique. La pression est étouffante. Mais, alors qu’il reste 14 secondes à purger à Tim Traber, les Bernois cafouillent une relance et le puck arrive sur Stéphane Da Costa. Le Top Scorer genevois fait part d’altruisme et sert Jeremy Wick qui s’offre un doublé dans une ambiance de feu. Du coup, la pression bernoise s’accentue. Et les organismes genevois souffrent. Le marquage est un peu plus large et le placement un peu moins précis. Les secondes semblent durer des heures. Et ce qui devait arriver arriva. A deux minutes de la fin, Arcobello dévie un puck devant Robert Mayer qui doit cette fois s’incliner. La pression est monstrueuse dans ces deux dernières minutes. Genoni a quitté sa cage. Et dans un délire pas vu aux Vernets depuis longtemps, Stéphane Da Costa marque le n°3 dans la cage vide, imité quelques secondes plus tard par Tim Traber.

 Grâce à une performance d’ensemble très solide, les Aigles reviennent donc à 1-3 dans la série et gagne le droit de disputer un acte V mardi à Berne. Un match qui sera bien évidemment retransmis au McSorley’s Sports Bar pour ceux qui ne peuvent faire le déplacement.

Genève-Servette - SC Bern 4-1 (1-0; 0-0; 3-1)

Les Vernets: 6303 spectateurs

Arbitres: Andreas Koch, Tobias Wehrli, Dominik Altmann, Roman Kaderli

Buts: 2e Wick (Rod, Vukovic) 1-0, 49e Wick (Da Costa) 2-0, 58e Arcobello (Ebbet, Noreau) 2-1, 60e Da Costa (Richard / dans la cage vide) 3-1, 60e Traber (Rubin / dans la cage vide) 4-1

Pénalités: 7x2' contre Genève-Servette et 5x2' contre Berne

Genève-Servette: Mayer, Riat, Hasani, Keränen, Simek, Jacquemet, Wick, Fransson, Traber, Rubin, Antonietti, Vukovic, Bezina, Loeffel, Petschenig, Richard, Douay, Tömmernes, Romy, Da Costa, Rod

SC Bern: Genoni, Gerber, Krueger, Raymond, Scherwey, Berger, Hischier, Randegger, Moser, Bodenmann, Ebbett, Kämpf, Arcobello, Andersson, Noreau, Kamerzin, Untersander, Burren, Ruefenacht, Haas, Meyer 

GSHC vs SC Bern

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.