Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
24.09.2013

A. Jacquemet – « Je vais travailler fort »

L’équipe du gshc.ch est allée à la rencontre du Valaisan Arnaud Jacquemet. Venez faire connaissance avec l’attaquant arrivé pendant l’été au sein de l’effectif des Aigles.

gshc.ch : « Salut Arnaud. Pour commencer, pourquoi as-tu choisi Genève ? »
Arnaud Jacquemet : « Avec Langnau, j’avais encore deux ans de contrat mais, suite à la relégation, je n’avais plus de club en NLA et, donc, plus de contrat. J’ai eu des discussions avec plusieurs clubs de NLA mais les contingents étaient déjà pratiquement tous complets. Dès le premier entretien avec Chris, j’ai su que j’étais le bienvenu au GSHC et je pense que ma façon de jouer correspond bien à Genève. »

gshc.ch : « Le public genevois ne te connait pas encore. Peux-tu nous dire qui est Arnaud Jacquemet ? »
Arnaud Jacquemet : « Je suis un Valaisan de 25 ans et j’ai vécu en Valais jusqu’à l’âge de 15 ans. Puis, je suis parti en Suisse-Alémanique avant de partir pendant deux ans au Canada. En fait, j’ai déjà roulé ma bosse un peu partout. Je suis quelqu’un de simple et qui aime bien rigoler. Dans le vestiaire, je ne suis pas le gars qui va l’ouvrir à chaque tiers mais je vais travailler fort pour le club pour lequel je joue. »

gshc.ch : « Quelles sont tes qualités sur et hors de la glace ? »
Arnaud Jacquemet : « Sur la glace, je suis quelqu’un qui ne lâche rien et qui travaille. J’aime me sacrifier pour l’équipe, bloquer des shoots et donner de l’énergie à mes coéquipiers. Hors de la glace, je suis un gars simple qui aime le cinéma, se promener, aller faire des marches en montagne ou même sortir, comme chaque jeune homme de mon âge. J’adore également tout ce qui est sport d’équipe. »

gshc.ch : « Et tes défauts ? »
Arnaud Jacquemet : « Il va y en avoir pour un moment (rires) ! Je suis quelqu’un d’impatient et, par rapport au hockey, je suis peut-être trop gentil. Je ne suis pas assez méchant mais j’y travaille et je pense que Genève est une bonne adresse pour devenir plus agressif (rires). Sinon, mon défaut en dehors de la glace c’est que je suis Valaisan (rires). Personnellement, je ne trouve pas que cela soit un défaut mais voilà, les gens se foutent tout le temps de notre gueule. Toutefois, à Genève, cela va mieux vu qu’il y a Goran, alors personne n’ose rien dire de mal sur les Valaisans. »

gshc.ch : « Comment s’est passée ton intégration au sein des Aigles ? »
Arnaud Jacquemet : « Très bien ! Nous voyons, tout de suite, que le GSHC à un super esprit d’équipe. Dès le premier jour, j’ai été intégré comme si j’étais là depuis 2-3 ans. Cette année, je pense que nous étions pas mal de nouveaux joueurs et tout s’est bien passé. La préparation a été très bonne et nous avons fait pas mal de petits camps d’entraînement un peu partout, ce qui a aidé à consolider l’esprit d’équipe. »

gshc.ch : « Que vas-tu apporter à l’équipe ? »
Arnaud Jacquemet : « Je dirais mon énergie et mon éthique de travail. Tous les soirs, j’essaye de travailler fort sur la glace et d’amener mon sacrifice pour l’équipe. Je suis fier de bloquer des shoots, d’apporter des petits détails qui aident le groupe et si je peux marquer un goal, de temps en temps, je ne vais pas me gêner. »

gshc.ch : « Tu habites à Genève depuis quelques semaines. Comment trouves-tu la région ? »
Arnaud Jacquemet : « Avant de venir à Genève, je ne savais pas à quoi m’en tenir. Néanmoins aujourd’hui, j’adore vraiment la ville, le lac et la France qui se trouve juste à côté. Ma copine, qui est Suisse-Allemande, adore aussi cet endroit. Là où j’étais avant, cela ne lui plaisait pas réellement mais là, elle est déjà venue deux ou trois fois. Il est clair qu’elle est contente car c’est une grande ville où elle a pu aller faire du shopping ainsi que d’autres activités. »

gshc.ch : « Comment trouves-tu l’ambiance et les fans du Genève-Servette ? » (Interview faite après le match contre Ambri)
Arnaud Jacquemet : « Je suis venu ici à plusieurs reprises avec Kloten et Langnau. Il y a toujours eu beaucoup de monde et, chaque année, il y en a de plus en plus. Ce soir, nous avons pu le voir que même si nous avons perdu, les gens étaient debout et les fans continuaient à chanter à la fin du match. Pour moi, ils font partie des tout bons fans de Suisse ! »

gshc.ch : « As-tu un mot pour le public ? »
Arnaud Jacquemet : « Continuez à nous pousser et restez positif comme ce soir. Donnez-nous un peu de temps car nous avons pas mal de nouveaux joueurs qui doivent s’imprégner du système de Chris. Toutefois, je pense que, avec l’équipe que nous avons, nous allons vraiment tout donner pour que cette saison soit heureuse et que le dernier match soit une victoire ! »

Vous pouvez vous inscrire à la newsletter grâce à l’outil d’inscription qui se trouve sur la droite de la page d’accueil et recevoir ces interviews directement dans votre boîte de réception.

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-