Ensemble, toujours !

FR | EN

22 avril 2016

Suisse-Lettonie – Du côté des Suisses

L’équipe de Suisse est au Bélarus pour deux matchs contre leur hôte. Robert Mayer et Romain Loeffel tenteront ce soir et demain de convaincre Patrick Fischer de les conserver une semaine de plus pour être présents le 29 avril aux Vernets et jouer sous le maillot national devant leur public !

En attendant cette rencontre, petit tour d’horizon des joueurs helvétiques qui débarquent d’Amérique du Nord.

Christoph Bertschy (attaquant)
Champion Suisse en 2013 et vainqueur de la Coupe Suisse en 2015 avec Berne, le Fribourgeois a traversé l’Atlantique cet été pour rejoindre le Wild. S’il n’a disputé que trois rencontres en NHL avec Minnesota, il s’est illustré en AHL avec Iowa : 72 matchs, 11 buts et 35 points. De très bonnes performances pour une première saison en Amérique du Nord. Il n’a toutefois pas encore disputé de Championnats du Monde adulte et voudra donc faire sa place.

Sven Andrighetto (attaquant)
Le Zurichois vient de terminer sa troisième saison dans l’organisation des Canadiens de Montréal, cela veut donc dire qu’il doit se montrer pour prolonger son aventure en Amérique du Nord. Très bon en AHL (0,73 points par match), il a fini la saison dans la métropole québécoise sur de bonnes performances. Sa vitesse et ses mains seront ses atouts avec l’équipe de Suisse, lui qui portera pour la première fois le maillot national chez les adultes !

Christian Marti (défenseur)
Le troisième « Nord-Américain » de cette présentation est également un novice avec l’équipe nationale adulte. Mais il est certainement le moins inconnu des trois aux Vernets. Après avoir ses classes à Kloten, puis une saison dans la banlieue de Montréal à Blainville-Boisbriand, Christian a disputé deux saisons avec le GSHC. Il a démontré de grosses qualités défensives et de bonnes aptitudes dans le jeu physique. Malheureusement son séjour genevois s’est terminé avec des blessures. Il a rejoint l’été passé l’organisation des Philadelphia Flyers, mais a de nouveau été ralenti par des blessures. Il veut se racheter et prouver qu’il est un élément important en défense.

Yannick Weber (défenseur)
Qui a oublié le lock-out de 2012 ? C’est l’occasion de voir à l’œuvre des joueurs de NHL partout en Europe. Yannick Weber a d’ailleurs laissé un très bon souvenir aux Vernets lors de son passage. L’actuel joueur des Vancouver Canucks, à la recherche d’un nouveau contrat, avait été un élément clé de Chris McSorley à la ligne bleue. Il a déjà disputé deux Jeux Olympiques et autant de Championnats du Monde avec l’équipe nationale.

Les billets sont en vente pour cette rencontre (lien direct). Les abonnés du GSHC bénéficient d’un tarif préférentiel dans toutes les catégories de prix.