Ensemble, toujours !

FR | EN

03 février 2016

Newsletter – Février 2016

La Newsletter de gshc.ch vous propose de découvrir l’attaquant jurassien Marco Pedretti. Mais, avant de lui passer la parole, place au témoin privilégié Romain Loeffel. Ces deux interviews ont été réalisées après le match du 30 janvier.

Témoin privilégié : Romain Loeffel

GHSC.CH : « Quelle est ton analyse du mois écoulé ? »
Romain Loeffel : « Nous nous battons toujours pour la 2e place et c’est devenu notre principal objectif. Nous luttons mais c’est difficile car tout le monde veut être le mieux placé. A la maison, nous savons que nous sommes forts, que nous sommes encouragés par un public qui est vraiment super ; il est vrai que cela nous aide beaucoup. »

GHSC.CH : « À un peu plus d’un mois de la fin de la saison régulière, comment se sent l’équipe ? »
Romain Loeffel : « Elle se sent bien et elle est positive. Nous avons toujours un bon état d’esprit dans l’équipe. En ce moment, je pense que c’est ce qui fait notre force et il est clair que nous sommes dans une position assez favorable au niveau du classement. Nous nous battons pour cette 2e place et c’est toujours plus plaisant que de devoir lutter pour la barre. »

GHSC.CH : « Comment l’équipe a-t-elle fait pour gérer la perte de quatre joueurs (Jacquemet, D’Agostini, Lombardi et Slater) le jour même d’un match ? »
Romain Loeffel : « C’est spécial. Il est vrai que cela arrive rarement, voire pratiquement jamais, mais ce sont des faits de jeu. Nous savions que nous allions jouer sans Matt D’Agostini avant de perdre Arnaud Jacquemet, Jim Slater et Matthew Lombardi. Heureusement, ce n’était pas trop grave pour Matt et Matthew puisqu’ils ont joué ce soir. »

GHSC.CH : « Ce soir, nous allons interviewer Marco Pedretti. Que peux-tu nous dire sur lui ? »
Romain Loeffel : « Je me répète un peu mais tout le monde s’intègre bien dans cette équipe et nous sommes vraiment un bon groupe de gars. C’est un Jurassien qui l’a toujours ouverte. Il est pénible… Non, je plaisante, c’est réellement un bon coéquipier. Tous les deux, nous avons le même âge mais je viens de Neuchâtel et, lui, du Jura. De plus, nous avons fait plusieurs sélections ensemble. J’étais de toute évidence ravi d’apprendre qu’il allait faire partie de l’équipe. »

GHSC.CH : « Connais-tu les paroles du "Cé qu’è lainô", et le chantes-tu ? »
Romain Loeffel : « Par cœur, je ne sais pas si je pourrais le faire, mais j’ai toujours plaisir à le chanter avec les paroles qui se sont affichés sur le grand écran. Je pense que cela fait partie de l’identité genevoise. Je suis vraiment ravi de faire partie de cela. Alors, oui, je participe en chantant avec le public. »

Questions décalées :

GHSC.CH : « Si tu étais un super héros, lequel serais-tu et pourquoi ? »

Romain Loeffel : « Superman ! C’est peut-être un peu bidon, mais il domine un peu tout et il a toujours un œil sur tout. Je ne sais pas si je domine tout mais j’essaye d’être un pion essentiel dans l’équipe et d’apporter mon maximum sur la glace. »

GHSC.CH : «  Quelle est ta chanson préférée ? »
Romain Loeffel : « J’écoute principalement la radio. Je ne suis pas un fan et je n’ai pas une grande bibliothèque de musique sur mon natel. »

GHSC.CH : «  Quelle est la voiture de tes rêves ? »
Romain Loeffel : « La Lamborghini Aventador. »

L’interview du mois : Marco Pedretti

GHSC.CH : « Le public genevois ne te connait pas encore. Peux-tu nous dire qui est Marco Pedretti ? »
Marco Pedretti : « Je suis un homme assez simple, j’adore rire et m’amuser avec mes amis. J’aime bien jouer aux cartes, aller au cinéma ainsi que le hockey. »

GHSC.CH : « Quelles sont tes qualités sur et hors de la glace ? »
Marco Pedretti : « Je pense que j’amène de l’énergie dans l’équipe autant sur que hors de la glace. De plus, j’essaye de toujours motiver les gars un maximum. A mon avis, c’est ma qualité première. »

GSHC.CH : « Et tes défauts sur et hors de la glace ? »
Marco Pedretti : « Peut-être que parfois, je ne suis pas assez consciencieux défensivement. C’est pourquoi, je dois encore travailler là-dessus. »

GHSC.CH : « Comment s’est passée ton intégration dans l’équipe ? »
Marco Pedretti : « Plutôt bien. Au début, j’étais un peu stressé, j’étais alors un peu plus en retrait mais, plus les jours avançaient, et mieux ça allait. Il y a vraiment un groupe super et nous nous entendons tous bien. Finalement, cela a été facile ! »

GHSC.CH : « Quel est ton rôle sur la glace ? »
Marco Pedretti : « Je dois amener de l’énergie, finir mes charges, essayer d’aller devant le goal et d’embêter l’équipe adverse. »

GHSC.CH : « Voilà quelques mois que tu habites à Genève. Comment trouves-tu la région et les Genevois ? »
Marco Pedretti : « J’ai été étonné en bien. Je ne connaissais pas la région. Au mois d’août, c’était vraiment la première fois que je venais à Genève. J’apprécie les bons petits restaurants et les beaux endroits avec les parcs. C’est vraiment sympa ici et les Genevois sont gentils. »

GHSC.CH : « Que penses-tu du public des Vernets ? »
Marco Pedretti : « Nous avons un bon public qui nous suit quand même pas mal et qui fait les déplacements. Je suis d’avis qu’il continue comme ça à nous soutenir car, en fin de match comme aujourd’hui, ça nous aide. Nous avons un très bon public ! »

GHSC.CH : «  Et pour finir, as-tu un mot pour le public genevois ? »
Marco Pedretti : « Continuez comme ça ! C’est comme cela que nous allons réussir à avoir des résultats et, surtout en Playoffs, lors des fins de matchs difficiles. »