Match linked
SC Bern

Résumé

3:4
(Tirs au but)
GSHC
05.03.2018

Les Playoffs avant l'heure

Les Aigles se déplaçaient à Berne lundi soir pour le 50e et dernier match de la saison régulière. Face à leur futur adversaire en ¼ de finale, les Grenat ont fait forte impression.

Dernière ronde de championnat lundi soir, avec une rencontre particulière pour les Aigles, opposés à leur futur adversaire en Playoffs.

Dans un match sans enjeu comptable (les deux équipes étaient déjà assurées de se retrouver en Playoffs avant la rencontre), l’objectif premier était de ne pas se blesser. Le coach Woodcroft a ainsi laissé certains de ses cadres au repos. Nick Spaling, Johan Fransson, Daniel Rubin, Romain Loeffel, Henrik Tömmernes, Stéphane Da Costa et Tanner Richard sont donc restés à Genève, tandis que Robert Mayer, malade, a laissé la place à Christophe Bays dans les buts.

Ce match était donc l’occasion pour Michael Keränen de donner ses premiers coups de patin sous le maillot Grenat (un maillot en l’occurrence blanc).

Après une petite cérémonie en l’honneur de Beat Gerber pour ses 1000 matchs en National League, la rencontre est lancée et part immédiatement sur un bon rythme. La domination bernoise est indiscutable mais les Aigles parviennent à se montrer dangereux à quelques reprises en contre-attaque.

Les Grenat font le dos rond en supportant les assauts bernois et n’hésitent pas à se coucher sur tous les tirs à l’image d’Eliot Antonietti (7e) ou Tim Grossniklaus (16e). Et quand ce n’est pas les défenseurs, c’est Christophe Bays qui sort le grand jeu.

Jusqu’à une séquence en boxplay lors de laquelle on a pu admirer toute la solidité bernoise en situation spécial. Moser peut récupérer une passe millimétrée d’Ebbett et ouvrir la marque pour les locaux (6e).

Quatre minutes plus tard, Noah Rod récupère le puck en zone neutre et part tout seul le long de la bande. Il contourne la cage et tente de ramener le puck au fond des filets. C’est finalement le patin d’Ebbett qui fera le travail et c’est l’égalisation pour les Aigles !

Les Bernois tenteront de reprendre l’avantage avant la sirène mais n’y parviendront pas malgré une nouvelle séquence avec un homme de plus sur la glace. Score de parité après 20’ de jeu.

Les Grenat connaitront un bon début de deuxième tiers et se procurent de grosses occasions sans parvenir à les concrétiser. A l’inverse, c’est Arcobello qui peut redonner l’avantage à ses couleurs (25e).

La suite du tiers ressemble à s’y méprendre à un avant-goût des Playoffs avec beaucoup de tension sur la glace. Les coups se multiplient et annoncent une série des plus chaude ! Les pénalités tombent. Sans incidence toutefois sur le score. Les Aigles résisteront même 1’16’’ à 3 contre 5 !

Le troisième tiers débute sur les chapeaux de roues. D’abord grâce à Jeremy Wick, laissé seul devant Caminada, qui peut remettre les deux équipes à égalité.

Puis grâce à Michael Keränen quatre minutes plus tard pour son premier but en Grenat ! Deux minutes plus tard, Juraj Simek ne passe qu’à quelques centimètres du 2-4 mais dans l’enchaînement, Heim peut tromper Bays et inscrire le 3-3.

La fin du tiers sera musclée. Pas de doute, les Playoffs sont là ! Les bancs des pénalités sont bien garnis et les Aigles ont dû tenir le coup pendant plus de trois minutes en infériorité numérique, dont un sacré moment à 3vs5.

Berne n’arrivera pas à tromper une nouvelle fois Bays et c’est donc en prolongation que le jeu se poursuit. De nouvelles pénalités vont forcer les Grenat à jouer avec un homme de moins sur la glace mais ils vont résister. Suffisamment pour obliger le double champion en titre à aller aux tirs aux buts.

Et à ce petit jeu, ce sont les Genevois qui ont été les meilleurs, grâce aux réussites D’Eliot Antonietti, Michael Keränen et Jeremy Wick.

Malgré un nombre important de cadres laissés au repos et dans un match sans enjeu comptable, les Aigles auront fait bien plus que de la figuration face à une formation bernoise du même type que samedi aux Vernets.

Prochain rendez-vous pour les Aigles samedi, à nouveau à la PostFinance Arena pour l’Acte I des Playoffs. Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, le match sera retransmis au McSorley’s Sports Bar.

SC Bern – Genève-Servette 3-4 tb (1-1 ; 1-0 ; 1-2)

Postfinance Arena: 15'423 spectateurs

Arbitres: Daniel Stricker, Marc Wiegand, Marc-Henri Prognin, Simon Wüst

Buts: 6e Moser (Ebbett, Arcobello / à 5vs4) 1-0, 10e Rod 1-1, 26e Arcobello (Blum, Ruefenacht) 2-1, 41e Wick (Vukovic, Simek) 2-2, 44e Keränen (Wick, Simek) 2-3, 46e Heim (Raymond, Kämpf) 3-3

Pénalités: 5x2’ contre Berne et 14x2’ + 2x10’ (Rod et Traber) contre Genève-Servette

SC Bern: Caminada, Blum, Gerber, Krueger, Burren, Andersson, Noreau, Kamerzin, Moser, Kämpf, Hischier, Randegger, Meyer, Arcobello, Haas, Ebbett, Heim, Ruefenacht, Raymond, Bodenmann, Berger

Genève-Servette: Bays, Petschenig, Grossniklaus, Bezina, Jacquemet, Vukovic, Antonietti, Guebey, Maillard, Simek, Rod, Douay, Kyparissis, Keränen, Romy, Hasani, Heinimann, Wick, Riat, Holdener, Traber

SC Bern vs GSHC

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.