Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
SC Bern

Résumé

4:3
(Prolongation)
GSHC
19.03.2019

Les Aigles s'inclinent en prolongation

Acte V ce mardi soir à la PostFinance Arena. Après s'être imposés deux fois dans la capitale, les Aigles ont fait preuve d'héroïsme ce soir en effaçant une nouvelle fois un déficit de deux buts. Cela n'aura malheureusement pas été suffisant.

Pour cette acte V, Chris McSorley doit composer sans Henrik Tömmernes (blessé) ni Tommy Wingels et Daniel Winnik (suspendus). C’est donc avec un alignement inédit que les Grenat se présentent dans la capitale. On retrouve notamment Noah Rod en première ligne avec Tanner Richard et Jack Skille, tandis que Stéphane Patry est venu en renfort des Juniors Elite.

Les premières minutes du match sont étouffantes pour les Aigles. Après 4’30’’, on dénombre déjà 8 tirs bernois en direction de Robert Mayer, sans que le puck ne quitte la moitié de glace des Genevois. Heureusement, les Grenat peuvent une nouvelle fois compter sur leur gardien, à nouveau irréprochable, voire même héroïque par moment. Il faudra attendre la 8e minute pour voir les Genevois mettre Genoni à contribution. Le score restera nul et vierge après 20 minutes, et on peut lâcher un « ouf » de soulagement.

Un soulagement de courte durée. Dès l’entame du tiers médian, les Ours se mettent en quête de l’ouverture du score. Et ce sera chose faite par Grassi à la 22e. Ce diable de Grassi qui double la mise pour les locaux trois minutes plus tard. Les Bernois ont clairement passé la seconde dans ces Playoffs et on craint le pire pour le reste de la soirée. Car c’est bien grâce à Robert Mayer que les Aigles ne sont menés que de deux buts, tant les locaux mettent une pression d’enfer.

Mais ce serait sans compter sur l’abnégation des Grenat. Des Grenat pour qui la qualification pour les Playoffs n’est pas tombée du ciel. On joue la mi-match quand les Genevois évoluent avec un homme de plus sur la glace. Arnaud Jacquemet, en bon remplaçant d’Henrik Tömmernes, se place à la ligne bleue. La suite est évidente : une passe de Tanner Richard, un shoot d’Arnaud Jacquemet, et goal. De quoi relancer les Aigles.

Six minutes plus tard, Jonathan Mercier est envoyé en prison pour deux minutes. Engagement en zone défensive pour les Aigles, remporté par Tanner Richard. Les Grenat parviennent à sortir le puck de leur zone, un puck récupéré par Noah Rod qui arrive pleine bourre, le récupère et part seul affronter Genoni. Le capitaine des Aigles place la rondelle pile entre les jambières du gardien pour l’égalisation en infériorité numérique !

On se dirige donc vers un score de 2-2 après 40’ mais Ebbett est à son tour puni pour avoir accroché un Genevois. Nouveau powerplay Grenat et Arnaud Jacquemet, encore lui, peut récupérer le puck devant Genoni et tromper une nouvelle fois le gardien bernois à 6 secondes de la sirène ! De quoi plonger la PostFinance Arena dans un silence presque effrayant. Heureusement, les supporters Genevois sont là !

C’est donc avec un but d’avance que les Grenat rentrent au vestiaire. Et donc avec un but d’avance que le troisième tiers commence. Ce but va obliger les Bernois à remettre énormément de pression. Mais Robert Mayer tient la baraque et dégoute les attaquants bernois un à un. Les locaux, très disciplinés, ne donneront aucune opportunité de supériorité numérique aux Genevois et à force, la différence de profondeur de banc va se faire sentir.

Les Genevois, à bout de souffle, encaissent l’égalisation à la 52e. Mais ne craquent pas. Un nouveau score nul à la fin de la partie, et une nouvelle prolongation pour départager les deux équipes. A bout de souffle, les Aigles n’ont pu que subir face à Berne dans cette prolongation et ce sont les locaux qui auront le dernier mot, grâce à Burren (68e).

Prochain rendez-vous jeudi, pour un acte VI décisif. Il va falloir faire exploser les Vernets pour donner une chance aux Aigles d’aller défier Berne une nouvelle fois dans la capitale samedi ! Pour que le match de jeudi ne soit pas le dernier de la saison !  Billets disponibles ICI.

SC Bern - Genève-Servette 4-3ap (0-0; 2-3; 1-0)

PostFinance Arena: 16'034 spectateurs

Arbitres: Marc Wiegand, Michael Tscherrig, Balazs Kovacs, David Obwegeser

Buts: 23e Grassi 1-0, 25e Grassi (Bieber) 2-0, 30e Jacquemet (Richard / à 5 contre 4) 2-1, 36e Rod (Richard / à 4 contre 5) 2-2, 40e Jacquemet (Rod, Bozon / à 5 contre 4) 2-3, 52e Heim (Scherwey) 3-3, 68e Burren (Ruefenacht) 4-3

Pénalités: 3x2' contre Berne et 4x2' contre Genève-Servette

SC Bern: Genoni, Almquist, Burren, Blum, Krueger, Gerber, Andersson, Untersander, Moser, Arcobello, Ruefenacht, Bieber, Ebbett, Boychuk, Scherwey, Haas, Sciaroni, Berger, Heim, Grassi, Brügger

Genève-Servette: Mayer, Martinsson, Jacquemet, Fransson, Mercier, Bezina, Völlmin, Antonietti, Patry, Rod, Richard, Skille, Bozon, Berthon, Fritsche, Rubin, Romy, Simek, Maillard, Kast, Riat

SC Bern vs GSHC

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.