Ensemble, toujours !

FR | EN

16 novembre 2017

Les Aigles battus par Zoug

Les Grenat recevaient l’EV Zug jeudi soir pour leur deuxième et dernier match de la semaine. Les joueurs de Suisse centrale se sont imposés malgré de nombreuses occasions genevoises.

Les Aigles enregistraient le retour de Cody Almond et de Jeremy Wick pour la partie de jeudi soir. Ces deux joueurs essentiels sur l’échiquier Grenat étaient suspendus mardi soir. Les Aigles bénéficient dès le début du match d’une supériorité numérique. Malheureusement, le boxplay zougois a pris la mesure du powerplay Grenat. Rebelote 2 minutes après ! Le jeu très haut des Zougois en infériorité numérique gêne considérablement les Aigles. 

Les Grenat jouent donc en rupture en ce début de match. Corollaire : ce sont les Zougois qui sont le plus souvent en possession du puck. Sans pour autant se montrer dangereux. A la 12ème minute, alors que les Grenat se montrent plus entreprenants, Tanner Richard trouve l’extérieur du poteau de Stephan. La partie s’emballe, puisque les hommes de Kreis sont également proches de l’ouverture du score sur l’action suivante. Les Aigles terminent mieux le tiers qu’ils ne l’ont commencé. Une leçon tirée de la partie disputée mardi soir ? Une certitude.

Après 20 minutes sans goal, les deux équipes entrent sur la glace avec d’autres intentions. Le jeu est plus rapide. Après 3 minutes, les Aigles bénéficient d’une troisième supériorité numérique. Mais malgré une occasion pour Stéphane Da Costa à la 24ème, les Grenat n’arrivent pas à profiter de ces occasions spéciales pour prendre les devants.

Néanmoins, Genève-Servette joue mieux et se crée les occasions les plus nettes, notamment par Stéphane Da Costa et Nick Spaling. Mais ça ne veut toujours pas rentrer !

A la 27ème minute, Adam Hasani réussi à contourner Stephan, mais son puck termine sur le poteau ! Cela ressemble à une malédiction ! Ce d’autant que les Zougois vont ouvrir la marque à la mi-match grâce à Schnyder qui a pu partir seul affronter Robert Mayer. 

A trois minutes du terme de ce tiers médian, ce sont Stéphane Da Costa et Nick Spaling qui combinent mais n’arrivent pas à pousser le puck au fond ! Que ce tiers médian est rageant ! Comment être menés à la marque alors que l’on s’est créé le plus grand nombre d’occasions nettes ?

Après moins de 30 secondes de jeu, Zoug  est à quelques centimètres du numéro 2. Mais heureusement, la déviation subtile de Martschini est déviée par Robert Mayer qui est tout de suite mis à contribution. Le dernier rempart des Aigles voit avec bonheur le tir de Zehnder terminer dans les filets de protection alors que le jeune joueur zougois arrivait seul face à lui.

Les Grenat souffrent en ce début de tiers. Après 5 minutes pénibles, les Aigles reprennent leur pression. Ils s’offrent à nouveau de grosses occasions qui ne veulent pas finir au fond du filet zougois. Notamment à la 48ème minute lorsque Juraj Simek ne peut pas convertir une offrande de Tanner Richard. Ça ne voulait clairement pas ! Les dernières minutes de ce match voient les Aigles se ruer à l’attaque et offrir des situations de contre aux Zougois.

A 4 minutes de la fin, les hommes de Craig Woodcroft bénéficient de deux minutes de supériorité numérique. L’occasion est belle d’égaliser. Malheureusement, le boxplay très agressif et très haut des Zougois vient contrarier les plans genevois. A moins de 3 minutes de la fin, les joueurs de Suisse centrale peuvent mettre le n°2 dans la cage vide, puis le 0-3 à la 59ème dans la vide toujours. Le sort en est jeté. 

Prochain match pour les Aigles: ce sera à Davos mardi pour les 1/4 de finale de la Coupe de Suisse. Avant de se rendre à Lausanne vendredi prochain pour la suite du championnat. 

Genève-Servette - EV Zug 0-3 (0-0, 0-1, 0-2)

Patinoire des Vernets: 5159 spectateurs

Arbitres: Ken Mollard, Marcus Vinnerborg, Dominik Altmann, Nicolas Fluri

Buts: 31e Schnyder (Leeger) 0-1, 58e McIntyre (Stalberg / dans la cage vide) 0-2, 59e Klingberg (Roe, Suri / dans la cage vide) 0-3

Pénalités: 2x2' contre Genève-Servette et 5x2' contre Zoug

Genève-Servette: Mayer, Tömmernes, Fransson, Bezina, Rubin, Petschenig, Vukovic, Loeffel, Jacquemet, Richard, Hasani, Romy, Almond, Simek, Riat, Maillard, Spaling, Schweri, Wick, Da Costa, Holdener

EV Zug: Stephan, Alatalo, Geisser, Leeger, Forrer, Thiry, Diaz, Morant, Fohrler, Roe, McIntyre, Kast, Zehnder, Stalberg, Suri, Lammer, Senteler, Martschini, Klingberg, Habertisch, Schnyder