Match linked
GSHC

Résumé

7:4
(Temps réglementaire)
Iserlohn Roosters
01.09.2018

La victoire après s’être fait peur

Les Aigles rencontraient les Iserlohn Roosters samedi soir pour leur dernier match dans la Coupe des Bains.

Le coup d’envoi de la dernière rencontre de la Coupe des Bains pour le Genève-Servette était planifié à 17h00. Et il ne fallait pas arriver en retard à ce match face au Iserlohn Roosters ! Après 20 secondes de jeu, Wick ouvre la marque pour les Aigles. Douay double la mise en powerplay moins de deux minutes plus tard et Almond aggrave le score en une poignée de secondes. Le match est vieux de 2 minutes et 4 secondes quand les Genevois mènent 3-0 ! Un début de match rêvé, qui n’est pas sans rappeler celui de jeudi dernier face à Luleå avec la fin que l’on connaît.

Des inquiétudes balayées dans un premier temps par les réussites de Rubin et Tömmernes, qui permettent aux Grenat de mener 5-0 après 13 minutes de jeu. On se dit que cette partie sera dès lors gérée sans trop de souci.

Le but de Florek à la 19e n’inquiétera pas outre mesure et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de 5-1.

Si les Aigles sont parfaitement rentrés dans leur match, les Roosters vont se réveiller dans le tiers médian. Les Allemands vont marquer à trois reprises, dont deux fois en infériorité numérique !

A l’entame du troisième et dernier tiers, les Aigles ne mènent plus que 5-4, et on craint le pire. A l’exception de la bonne cinquantaine de supporters allemands qui ont fait le déplacement et qui mettent beaucoup d’ambiance dans cette patinoire de Fleurier.

Mais heureusement pour les Grenat, Romy et Almond vont assurer une victoire qui est finalement largement méritée sur les soixante minutes de jeu. A l’exception d’un deuxième tiers difficile, les Grenat ont parfaitement maîtrisé leur sujet samedi soir.

Genève-Servette - Iserlohn Roosters 7-4 (5-1; 0-3; 2-0)

Patinoire de Fleurier: 302 spectateurs

Arbitres: Didier Massy, Yann Erard, Steve Dreyfus, Thomas Wolf

Buts: 1ère Wick 1-0, 2e Douay (Almond, Richard / à 5vs4) 2-0, 3e Almond (Wick) 3-0, 13e Rubin (Fransson / à 5vs4) 4-0, 14e Tömmernes (Fransson / à 5vs4) 5-0, 19e Florek (Schmidt / à 5vs4) 5-1, 22e Weidner (Yeo) 5-2, 37e Clarke (Bergmann, Shevyrin / à 4 vs5!) 5-3, 38e Caporusso (Matsumoto / à 4vs5!) 5-4, 47e Romy (Fritsche, Bezina) 6-4, 53e Almond 7-4

Pénalités: 7x2' contre Genève-Servette et 5x2' + 1x10' (Camara) + 1x5'+20' (Friedrich) contre Iserlohn

Genève-Servette: Descloux, Tömmernes, Fransson, Petschenig, Bezina, Antonietti, Vukovic, Völlmin, Mercier, Richard, Romy, Berthon, Heinimann, Almond, Rod, Jacquemet, Kyparissis, Wick, Fristche, Douay, Rubin, Riat

Iserlohn: Lange (30e Dahm), Martinovic, Yeo, Schmidt, Fischer, Orendorz, Shevyrin, Matsumoto, Trupp, Weidner, Clarke, Lautenschlager, Caporusso, Camara, Florek, Bergmann, Bappert, Smothermann, Turnbull, Friedrich, Dmitrev

GSHC vs Iserlohn Roosters

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-
Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.