Ensemble, toujours !

FR | EN

01 mars 2017

Zoug, vu par Sébastien Beaulieu (2)

Pour vous présenter notre adversaire des quarts de finale, nous nous sommes tournés vers Sébastien Beaulieu, notre entraîneur des gardiens. Sébastien nous donne son avis sur l’équipe de Suisse centrale. Cliquez pour lire la première partie de son analyse parue hier ; la fin est à découvrir demain.

« La défense est un secteur qui a été bien amélioré par rapport à la saison passée, affirme-t-il pour débuter. Depuis l’acquisition de Tobias Stephan il y a trois ans, Zoug a compris qu’il possédait un bon gardien mais qu’il fallait limiter le nombre d’erreurs défensives pour avoir des résultats. »

Pour ce faire, Zoug a pu compter sur la fin de l’aventure nord-américaine de Raphael Diaz. L’Hispano-Suisse a disputé cinq saisons en NHL et en AHL avec les Canadiens de Montréal, les Vancouver Canucks, les New York Rangers, les Calgary Flames, le Hartford Wolf Pack et, à nouveau, les Rangers. Il a décidé de revenir en Suisse pour avoir plus de responsabilités au sein de son club formateur.

« Cette année, ils ont une arrière-garde solide et robuste, constate Sébastien. Ils ont atteint un bon niveau dans leur groupe de défenseurs et ce n’est pas pour rien qu’ils étaient la meilleure défense à mi-saison. C’est de loin la meilleure édition de Zoug depuis quelques saisons. »

Mais il n’y a pas que Diaz, dont notre expert se méfie. En effet, les Playoffs sont une période où le jeu physique prend plus d’importance. Le GSHC en est un bon exemple. « Connaissant notre façon à nous de jouer, enchaine-t-il, Zoug avait besoin de gars avec du répondant, comme Timo Helbling, Dominik Schlumpf et Johann Morant. Par le passé, nous avions eu le dessus en termes de jeu physique, en opposition à leur style de jeu basé sur le talent et la vitesse. Ces joueurs sont certes parfois indisciplinés, mais il leur fallait avoir ce type de joueurs pour passer un palier. »

Le jeu défensif, c’est aussi le boxplay. De ce côté-là, Zoug a performé en terminant au troisième rang de la saison régulière (84,30%). Constat simple de Sébastien : « Leur boxplay a été bon. C’est un autre département à succès cette année. »