Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
27.02.2017

Playoffs 2017 – Ce qu’il faut savoir

La saison régulière a pris fin samedi soir et les affiches des Playoffs sont désormais connues. Les Aigles, sixièmes, iront défier Zoug, troisième, dès samedi pour les quarts de finale. Petite piqûre de rappel sur les spécificités des séries pour le titre, et présentation des changements.

Ordre des séries et avantage de la glace
Les séries sont déterminées par le classement, tout comme l’avantage de la glace. Les Playoffs ne sont pas un tableau fixe qui permet de connaître ses probables adversaires avant le début. Le classement de la saison régulière a son influence jusqu’en Finale. L’équipe la mieux classée à chaque tour est assurée d’affronter la moins bien classée, quel que soit les résultats précédents.

Il en va de même pour l’avantage de la glace. Les équipes avec les quatre plus hauts rangs en quarts de finale, les deux plus hauts en demis et le meilleur rang en Finale sont assurées de jouer les matchs impairs, et donc le septième en cas de besoin, sur leur glace.

Matchs éventuels et victoire d’une série
Chaque série de Playoffs se disputent au meilleur des sept rencontres. Cela veut dire que, dans le cas des quarts de finale 2017, les seuls matchs qui sont, à l’heure actuelle, sûrs d’être joués sont les Actes I (samedi 4 mars), II (mardi 7), III (jeudi 9) et IV (samedi 11). Les Actes V (mardi 14), VI (jeudi 16) et VII (samedi 18) seront éventuellement joués. Au plus tôt, leur tenue sera connue après l’Acte II pour l’Acte V et après l’Acte IV pour l’Acte VI. Le besoin pour le septième match décisif ne peut être connu qu’au soir de l’Acte VI.

Cela est dû au fait que, pour gagner une série au meilleur des sept matchs, il faut s’imposer quatre fois contre le même adversaire. Et, surtout, que rien n’est fini tant que la quatrième victoire n’est pas acquise. Le GSHC a ainsi disputé cinq Actes VII depuis 2002, dont deux fois en étant mené 3-1 dans la série !

Horaire et jours de match
Les matchs de Playoffs se disputent les mardis, jeudis et samedis. La seule exception est le Lundi de Pâques (lundi 17 avril 2017). Ce jour étant férié, il est utilisé pour un match, si besoin. Cette année, c’est actuellement l’Acte VI de la Finale qui pourrait être joué à cette date.

Mais, si toutes les séries des quarts de finale ou de demi-finales se terminent en quatre ou cinq matchs, le tour suivant est avancé à la date prévue pour l’Acte VI (4-0 dans toutes les séries) ou l’Acte VII (4-1 pour la série la plus disputée). En cas de victoire en maximum six matchs dans toutes les séries, le calendrier normal est conservé.

Les horaires des coups d’envoi des matchs sont prévus à 19h45 en quarts de finale et en demi-finales. Toutefois, ceux-ci sont à chaque fois sous réserve de modification, puisqu’ils sont dépendants de la SSR (RTS, SRF et RSI). Si une rencontre est diffusée sur ces canaux, elle commence à 20h15. En quarts de finale, les chaînes publiques nationales ont droit à deux rencontres par journée de match ; en demi-finales, c’est une seule des deux affiches qui est diffusée par soirée. La Finale est intégralement diffusée par la SSR et les matchs commencent donc tous à 20h15, à l’exception du Lundi de Pâques, qui est un match en après-midi.

Aux Vernets, cela ne change pas l’ouverture des portes qui est maintenue à 18h15 (14h15 en cas de match l’après-midi), quelle que soit l’heure du coup d’envoi.

Prolongation
Avec les Playoffs, les prolongations changent de format. La « mort subite » reste en vigueur dès le début du temps supplémentaire, mais son organisation est différente de celle appliquée en saison régulière.

Dans un premier temps, c’est une pause de 15 minutes, avec réfection de la glace, qui est observée. Puis les deux équipes reviennent pour une période de 20 minutes maximum en changeant de camp (comme au deuxième tiers). Cette prolongation se joue à cinq contre cinq.

Si l’égalité persiste, une deuxième prolongation de cinq minutes à 3 contre 3 est alors jouée après une courte pause de trois minutes. Le but de cette nouveauté est d’éviter d’aller aux tirs au but, qui seront disputé si aucune équipe ne marque durant les deux prolongations.

Licences B
Ce principe permet à un joueur de jouer pour une équipe de la ligue inférieure ou supérieure à la sienne. Il est utilisé tout au long de la saison et est soumis à certaines restrictions. Les joueurs de plus de 23 ans (année des 23 ans, donc ceux nés en 1994 et avant) sont au maximum deux sur une feuille de match en licence B. Ceux nés en 1995 et après ne sont pas limités.

Toutefois, tout joueur en licence A ou B qui est aligné (inscrit sur la feuille de match, même sans apparaître sur la glace) avec une équipe de National League A dès le début des Playoffs de NLB n’a plus le droit de jouer en NLB, même si l’équipe de NLA est éliminée.

Abonnements aux matchs du GSHC
Nous vous rappellons que vos abonnements demeurent valables, et vous seront facturés pour tous les matchs disputés aux Vernets après la fin des Playoffs (tarifs), que vous soyez présents au match ou non (principe du billet vendu).

Vous aviez la possibilité de renoncer à la reconduction automatique de vos avbonnements avant le 31 décembre 2016. N'hésitez pas à prendre contact avec notre service de billetterie pour tout doute sur la reconduction de vos abonnements.

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-