Ensemble, toujours !

FR | EN

Match linked
GSHC

Résumé

4:3
(Tirs au but)
EV Zug
24.10.2015

Jouer à se faire peur

Après le match reporté de la veille, les Aigles avaient des jambes en début de rencontre face au deuxième du classement. Mais Zoug est revenu au fil des minutes, provoquant une prolongation et les tirs au but. Noah Rod a finalement libéré les siens (tb 4-3), après avoir joué à se faire peur.

Les Grenat prenaient donc un excellent départ. Après quatre minutes, Arnaud Jacquemet et Romain Loeffel avaient déjà trompé la vigilance de Tobias Stephan. Une performance de choix, puisque le cerbère de Suisse centrale concède peu de buts…

C’était d’autant plus flatteur pour les Genevois que ceux-ci ne laissaient pas les Zougois s’exprimer durant près de deux tiers temps. Alors, lorsque Loeffel ajoutait un troisième but à la mi-match, tout portait à croire que les locaux avaient fait le plus dur.

Mais Zoug trouvait les ressources pour revenir. Un premier but juste avant la deuxième pause, puis un retour dans les dix dernières minutes annihilait les efforts servettiens. Les hommes de Chris McSorley retrouvaient leur élan en prolongation, notamment grâce à des pénalités zougoises, mais n’exploitait pas leur domination pour gagner. Non, il fallait la séance de tirs au but, durant laquelle Robert Mayer et Stephan s’illustraient, pour départager les deux équipes. C’était Noah Rod, seul buteur, qui s’en chargeait avec brio.

Après le chômage technique à Lausanne, le GSHC a fait des heures supplémentaires aux Vernets. Mais il a trouvé le moyen de s’imposer pour terminer la semaine sur une note positive. Cela est important avant le double déplacement à Bienne (mardi en Coupe Suisse et vendredi pour la NLA), avant le dernier match aux Vernets précédant la pause des équipes nationales. Ce sera contre Lugano et, surtout, ce sera la Pink Night. Tous en rose le 31 octobre ; billets en vente en cliquant ICI.

Info blessure
Marco Pedretti a été transporté à l’hôpital suite à la charge reçue à la cinquième minute. Les résultats des examens seront connus en début de semaine.

Genève-Servette HC – EV Zug tb 4-3 (2-0 ; 1-1 ; 0-2)

Buts

01’05 Arnaud Jacquemet 1-0
03’45 Romain Loeffel (Jim Slater, Jonathan Mercier) 2-0
31’28 Romain Loeffel (Noah Rod, Kevin Romy) 3-0
39’50 Pierre-Marc Bouchard (Daniel Sondell, Sven Senteler) 3-1
53’37 Lino Martschini (Josh Holden, Daniel Sondell) 3-2
57’39 Tim Ramholt (Pierre-Marc Bouchard, Sven Senteler) 3-3
65’00 tir au but victorieux de Noah Rod

Tirs au but (1-0)
Sandro Zangger, arrêt
Johan Fransson, arrêt
Lino Martschini, arrêt
Matt D’Agostini, arrêt
Pierre-Marc Bouchard, arrêt
Noah Rod, but
Dario Bürgler, arrêt
Jeremy Wick, arrêt
Reto Suri, arrêt.

Feuille de match officielle

Résultats de la soirée en National League A
SC Bern – HC Fribourg-Gottéron 5-1 (1-0 ; 3-1 ; 1-0)
HC Davos – EHC Bienne 6-3 (1-1 ; 2-0 ; 3-2)
Kloten Flyers – Lausanne HC 4-5 (1-1 ; 2-2 ; 1-2)
HC Lugano – HC Ambrì-Piotta 6-3 (3-2 ; 0-0 ; 3-1)

Arbitres : Andreas Koch, Didier Massy ; Andreas Abegglen, Nicolas Fluri.

Patinoire des Vernets : 6453 spectateurs.

Pénalités : 4x2’ contre Genève-Servette. 5x2’ + 1x5’ + 1x20’/pénalité de méconduite pour le match (Blaser) contre Zoug.

Notes : Genève-Servette sans Almond, Bays, Lombardi, Picard, Traber, Vukovic (blessés), Chuard et Rubin (suspendus). Zoug sans Immonen (raisons familiales), Diem, Lüthi, Morant et Schlumpf (blessés). Temps-mort : Genève-Servette à 8’38. Genève-Servette sans gardien de 8’45 à 9’25.

Les 2 étoiles du match – Cargill-ASED Cup
Genève-Servette HC : Romain Loeffel
EV Zug : Pierre-Marc Bouchard

GSHC vs EV Zug

Multimédia

Statistiques

Ouvrir/Fermer la légende
B
Buts
Bs
Buts (supériorité numérique)
Bi
A
Assists
+/-
Plus / Moins
Pe
Penalité en minutes
Min
Temps joué en minutes
Sr
Nombre de shoot reçu
Be
Buts encaissés
Bb
But encaissé en box-play
Mc
Matchs commencés par le gardien
Me
Matchs où le gardien est entré en cours de jeu
Ms
Matchs où le gardien est sorti en cours de jeu
Cg
Cargill Cup

Highlights

Meilleur(s) buteur(s)
Meilleur(s) assist
Le plus pénalisé
Le meilleur +/-