Ensemble, toujours !

FR | EN

06 décembre 2016

Fatidiques tirs au but

Coupés dans leur élan par la cruelle défaite essuyée contre Davos, les Aigles poursuivaient le championnat en défiant les bianconeri de Lugano, une équipe à parité parfaite avec le Genève-Servette en matière de points dans le classement de NLA. Le défi était de taille puisque l’enjeu de ce match était la barre des play-offs. Malgré la persévérance et les moyens déployés par les Aigles, la fin du jeu n’a pas tourné en leur faveur et Lugano arrachait la victoire avec les tirs au but (3-2).

Les dix premières minutes du match offraient au public une confrontation de forces égales dont il eût été difficile de dégager une tendance ou une prédominance, comme si aucune des deux équipes ne voulait encore se dévoiler. Il fallait attendre plusieurs longues minutes de va-et-vient du puck d’un côté et de l’autre de la glace pour observer à la douzième minute un premier goal marqué par les Tessinois, réveillant par la même occasion un public au bord de l’assoupissement.

En dépit de l’avantage acquis par leurs adversaires, les Aigles ne se laissaient pas impressionner et Arnaud Jacquemet ramenait le score à égalité trois minutes avant la fin de la période en trompant la vigilance du gardien adverse grâce aux passes éclair de Nick Spaling et Cody Almond.
Les Grenat bénéficiaient en début de deuxième tiers-temps d’une période de supériorité numérique déterminante pour récupérer l’avantage. Alors que le power-play genevois apparaissait compromis par des passes maladroites et des tirs imprécis, Tim Traber parvenait finalement à envoyer le puck au fond des filets adverses alors que Lugano venait de récupérer son cinquième joueur. Les Tessinois démontraient toutefois leur répondant en répliquant sèchement par un goal d’égalisation tout juste quelques minutes plus tard. En dépit de toutes les expectatives, le troisième tiers-temps ne permettait toujours pas de départager les deux adversaires. Les offensives allaient bon train d’un côté comme de l’autre car Genevois et Tessinois étaient bien décidés à défendre leur camp bec et ongles et offraient ainsi au public de la Resega un jeu spectaculaire. Les Genevois frôlaient la victoire à plusieurs reprises, sans toutefois obtenir le succès tant attendu. Une fois terminée la vaine période de prolongations, la seule façon de désigner un vainqueur était de passer aux tirs au but. A ce jeu-là, les Tessinois se sont montrés plus habiles (3-2).
La défaite enregistrée ce soir contraindra les Aigles à redoubler de force et de vitesse lors des prochains matchs afin de corriger le tir aussi tôt que possible. Si les Aigles de ce soir ont remédié à la piètre défense qui leur a tant fait défaut face à Davos, le jeu offensif reste un point à améliorer. Il suffit pour s’en convaincre de jeter un rapide coup d’œil aux statistiques du match : les Luganais ont tiré trente-deux fois sur Robert Mayer, tandis que les Grenat n’ont créé que vingt-deux occasions de marquer. C’est en corrigeant ces quelques défauts et en continuant à jouer avec cœur et conviction que les Aigles seront en mesure d’atteindre leurs objectifs.

HC Lugano - Genève-Servette HC tb  3-2 (1:1, 1:0; 0:0; 1:0)
 
Buts
12’04: Dario Bürger  1-0
16’59: Arnaud Jaquemet 1-1
28’54: Tim Traber 1-2
32’47: Massimo Rocchetti  2-2

Résultats de la soirée en League Nationale A

EHC Biel -  Lausanne HC 6-3 (1:3; 3:1; 2:1)

Feuille de match officielle
Patinoire de la Resega: 5275 Spectateurs
Arbitres: Stefan Eichmann, Micha Hebeisen, Balazs Kovacs, Peter Küng
Pénalités: Genève-Servette 3X2’ ; HC Lugano: 3X2’
Notes: Genève-Servette sans Gerbe, Detraz, Romy, Rod, Douay, Fransson (blessés), Chaurd, Leonelli(LNB) .
HC Lugano sans: Fontana, Ulmer, Brunner, Lapierre, Sondell, Riva, Romanenghi.